in

CAN 2023 : le Sénégal favori à sa propre succession, la Côte d’Ivoire et le Maroc en embuscade

La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023 débute ce samedi en Côte d’Ivoire. Cette édition s’annonce particulièrement ouverte, avec plusieurs nations pouvant prétendre au titre.

Selon une étude publiée ce mardi par Opta, le Sénégal est le favori à sa propre succession. Les Lions de la Teranga, vainqueurs en 2021, ont 12,8 % de chances de remporter le tournoi. Ils sont suivis de la Côte d’Ivoire (12,1 %), du Maroc (11,1 %), de l’Algérie (9,7 %) et de l’Égypte (8,5 %).


Le Sénégal, qui dispose d’un effectif talentueux, notamment avec Sadio Mané, Kalidou Koulibaly et Édouard Mendy, a l’avantage de l’expérience. Les Lions de la Teranga ont déjà atteint la finale de la CAN en 2019 et 2021, et ils ont également remporté la Coupe du monde des clubs en 2022.

La Côte d’Ivoire, pays hôte de la compétition, est également un candidat sérieux au titre. Les Éléphants, qui comptent sur des joueurs comme Sébastien Haller, Franck Kessié et Wilfried Zaha, ont un effectif équilibré et expérimenté.

Le Maroc, demi-finaliste de la Coupe du monde 2022, est également une équipe à surveiller. Les Lions de l’Atlas, qui disposent de joueurs comme Achraf Hakimi, Hakim Ziyech et Youssef En-Nesyri, ont un potentiel offensif important.

L’Algérie, double championne d’Afrique en titre, et l’Égypte, sept fois championne d’Afrique, sont également des outsiders potentiels. Les deux équipes disposent d’effectifs expérimentés et talentueux, mais elles devront surmonter quelques obstacles pour atteindre la finale.

La CAN 2023 s’annonce donc passionnante, avec plusieurs nations capables de remporter le titre. Les supporters africains auront le plaisir de suivre un tournoi de très haut niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FC Bayern : Eric Dier pour moins de 4 millions d'euros

FC Bayern : Eric Dier pour moins de 4 millions d’euros

Timo Werner prêté à Tottenham, un pari risqué (officiel)