in

CAN 2023 en Côte d’Ivoire: victoire in extremis du Burkina Faso sur la Mauritanie (1-0)

Quelle déception pour les Lions de Chinguetti ! Alors qu’ils tenaient tête au favori Burkina Faso et rêvaient de glaner leur troisième point historique en Coupe d’Afrique des Nations, un penalty de Bertrand Traoré à la toute dernière minute a anéanti tous leurs espoirs.

Peu s’attendaient à voir la Mauritanie, pour seulement sa troisième participation, inquiéter autant le Burkina Faso. Pourtant, les courageux minnows ont tenu bon pendant une bonne partie du match. Les attaquants Burkinabè Badolo et Konaté ont bien tenté de les menacer, mais Niasse, le gardien mauritanien, se montrait intraitable.

C’est même la Mauritanie qui a failli ouvrir le score ! Koita a surpris Koffi, le gardien adverse, sur un coup franc, mais son arrêt réflexe a empêché les Lions de Chinguetti de prendre l’avantage pour la première fois de leur histoire en CAN. Abdou, le sélectionneur mauritanien, pouvait tout de même être fier de ses joueurs, qui ont réussi à empêcher les Étalons de marquer pour la première fois en six phases de groupe consécutives.

La deuxième mi-temps a vu les favoris mettre la pression à la recherche de la victoire. Mais la Mauritanie résistait bien, repoussant les assauts Burkinabè jusqu’à l’approche des 30 dernières minutes. Les Lions de Chinguetti ont même eu une occasion en or : Bouna, entré en jeu, a décoché une formidable frappe lointaine que Koffi a dû claquer miraculeusement.

Le Burkina Faso réagissait à son tour, et Niasse devait également sortir le grand jeu pour stopper une tentative de Traoré. L’espoir, pourtant, allait revenir pour la Mauritanie avec un penalty sifflé à l’encontre de Kaboré dans le temps additionnel. Après une vérification par la VAR, Traoré se rattrapait de son tir manqué plus tôt en convertissant le penalty, prolongeant ainsi la série des Étalons à 15 matchs consécutifs avec au moins un but en CAN. Si les hommes de Velud restent invaincus en cinq confrontations directes contre la Mauritanie, ces derniers conservent toujours l’espoir de décrocher leur première victoire dans la compétition.

Homme du match : Bertrand Traoré (Burkina Faso)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

De Rossi, le sauveur de l'AS Roma ?

De Rossi, le sauveur de l’AS Roma ?

OM : Garcia débarque, le feuilleton est enfin terminé !