in

CAN 2023 : Un gros scandale éclate après Mali- Côte d’Ivoire

Le rêve s’est brisé pour les Aigles du Mali samedi soir. Dominateurs mais inefficaces, les Maliens ont été battus par la Côte d’Ivoire (2-1) en quarts de finale de la CAN 2023. Un scénario cruel qui s’est aggravé par un comportement inacceptable des joueurs maliens envers l’arbitre après le coup de sifflet final.

Un match à rebondissements

Dès le début, le Mali a pris le contrôle du jeu. Mais les Aigles ont manqué de réussite, à l’image du penalty raté par Hamari Traoré en début de match. La Côte d’Ivoire, réduite à dix après l’expulsion d’Odilon Kossounou, a ensuite bien résisté.

Le match semblait se diriger vers un score nul lorsque, dans les derniers instants, Simon Adingra a surgi pour égaliser. C’est un autre joueur entré en jeu, Oumar Diakité, qui a offert la victoire aux Éléphants dans les arrêts de jeu de la prolongation.

Un comportement indigne

La frustration des joueurs maliens était palpable après le coup de sifflet final. Ils ont encerclé l’arbitre égyptien, Mohamed Adel, le conspuant et l’accusant de partialité. Des images choquantes qui ont fait le tour des réseaux sociaux.

Le Mali risque des sanctions

La Confédération africaine de football (CAF) a ouvert une enquête et pourrait sanctionner le Mali pour le comportement de ses joueurs. Une amende, une suspension de joueurs, voire une exclusion de la compétition sont possibles.

Un triste épilogue

L’aventure des Aigles du Mali à la CAN 2023 se termine donc de manière amère. Au-delà de la déception sportive, c’est l’image du football malien qui a été ternie par le comportement de ses joueurs.

Réactions

Kiki Kouyaté (défenseur du Mali): “On n’a pas agressé l’arbitre, on a juste parlé avec lui. Sans manquer de respect à la Côte d’Ivoire, ils ont fait un bon match, mais l’arbitre leur a beaucoup donné…”

Eric Sékou Chelle (sélectionneur du Mali): “C’est extrêmement difficile à digérer. Il y a eu des moments où nous avons brillé, mais nous avons flanché dans les dernières minutes. J’avais mentionné en conférence de presse mon espoir que le match ne se décide pas sur des erreurs d’arbitrage. Malheureusement, il faut admettre que cela a été le cas.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mercato PSG : Kylian Mbappé sommé de se décider rapidement, il repond à Al-Khelaïfi depuis le Cameroun

PSG : « Mbappé ne devrait pas annoncer son départ pour le Real avant le 14 février »

Mbappé au Real Madrid : Florentino Pérez a lâché une info de taille à Ancelotti