in

5 000 millions pour la Ligue des Champions !

L’UEFA s’attend à conclure des accords de télévision mondiaux pour ce montant grâce à l’expansion et au remodelage du tournoi à partir de 2024. Pour l’instant, au Royaume-Uni, les États-Unis et la France en ont profité.

Alors que l’Europe profite des demi-finales de l’actuelle Ligue des champions, en particulier de la dynamique entre Madrid et Manchester City, l’UEFA progresse fermement dans ses plans d’expansion, d’optimisation et d’amélioration des performances économiques d’un tournoi qui, en 2024, connaîtra une remodelage en profondeur. Les nouveaux Champions subiront l’élargissement des équipes (de 32 à 36) et donc aussi des matches (64 de plus). Le changement de format (type ligue avec modèle suisse) est également considéré comme plus attractif pour les opérateurs, puisqu’il y aura plus de matches entre équipes têtes de série dans la première phase qu’auparavant. Tout cela est une lettre en faveur de l’UEFA dans ses négociations avec les télévisions.

“Nous travaillons sur des projections conservatrices et optimistes des revenus possibles de la télévision, mais la fourchette que nous traitons indiquerait qu’elle se situe entre 4 600 et 4 800 millions”, a déclaré le directeur des compétitions de l’UEFA, Giorgio Marchetti, lors d’un point de presse avec les médias cette semaine. semaine. Un chiffre qui multiplie ce qui a été obtenu jusqu’à présent (3 035 millions aujourd’hui, 1 324 il y a dix ans) et qui a son pilier dans trois marchés fondamentaux déjà fermés : les États-Unis, la France et le Royaume-Uni.

Bien qu’il n’y ait pas de chiffres officiels, on estime que les revenus de l’UEFA provenant de la vente de ses droits aux États-Unis ont été d’environ 2 000 millions d’euros, soit près du double du montant précédent. L’accord a été conclu entre Paramount Global, avec ses filiales CBS et Viacom, et Relevent Sports Group, l’agence de marketing sportif basée aux États-Unis qui a été mandatée par l’UEFA comme agent pour cet appel d’offres. L’accord porte sur six ans, une autre nouveauté par rapport aux précédentes négociations qui avaient été réduites à trois.

Au Royaume-Uni, de son côté, Amazon s’engagera pleinement avec BT dans un nouvel accord qui débutera en 2024 et qui assure à la plateforme les meilleurs jeux de la nouvelle compétition les mardis, autour de 20 tout au long de la compétition. La BBC a sécurisé les résumés. Tout cela rapportera 1 600 millions, comme on le sait. En France, de son côté, Canal+ paiera 480 millions pour les droits des compétitions de l’UEFA. Malgré tout, Canal+ ne pourra pas proposer la finale de la Ligue des champions, puisque ce match est considéré en France comme un « événement protégé » qui doit être retransmis en clair. La finale appartient actuellement à TF1, mais à partir de 2024 elle reviendra à M6 pour quatre millions.

En Espagne, il n’y a toujours pas de nouvelles à ce sujet. Jusqu’en 2024, les droits appartiennent à Telefónica, bien que l’on ait appris que des plateformes inédites telles qu’Amazon seraient disposées à soumissionner pour le nouveau contrat. Des pays comme l’Italie, l’Allemagne ou l’Espagne sont considérés comme très intéressants pour l’UEFA en raison de leurs racines et de leur suivi de la compétition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mercato PSG : Mourinho rejette les discussions avec le PSG

Mercato PSG : Victor Osimhen actuellement à Paris, une grande annonce va tomber