in

Le défi du leadership au PSG

Le Paris Saint-Germain (PSG) est confronté à un défi de taille après sa défaite contre Newcastle. La question du leadership est désormais au cœur des débats, notamment en ce qui concerne Marquinhos et Kylian Mbappé.

Les défaites du PSG en Ligue des Champions sont souvent amplifiées, d’autant plus lorsqu’il s’agit d’un revers aussi lourd que 4-1. La déroute à Newcastle a suscité une vague de critiques qui se sont focalisées sur différents aspects du jeu. L’un d’entre eux est le leadership. Lors du match décisif de mercredi dernier, il y avait peu de joueurs, à l’exception peut-être de Lucas Hernandez, qui ont pris la parole pour tenter de renverser la situation.

En France, les doutes persistent quant à la capacité de Marquinhos à diriger le PSG en tant que capitaine. Le Brésilien, responsable du premier but de Newcastle suite à une perte de balle près de la surface de réparation, ne parvient pas à faire preuve de fermeté lors des matchs cruciaux de la compétition continentale. Bien qu’il ne puisse être considéré comme le principal responsable de la défaite, le fait de porter le brassard de capitaine attire l’attention sur lui lorsque l’équipe parisienne perd en Ligue des Champions.

En effet, selon les informations de RMC Sport, certains joueurs de l’équipe souhaiteraient voir d’autres joueurs, comme Lucas Hernandez, qui a marqué le seul but du PSG et a été l’un des rares à montrer du caractère à St James’ Park, prétendre au brassard de capitaine. L’erreur cruciale commise par Marquinhos n’a pas mis en difficulté le défenseur, qui bénéficie de la confiance totale de Luis Enrique, lequel n’a jamais envisagé de le laisser sur le banc lors de matchs de cette envergure.

Selon L’Équipe, les départs de Neymar et Verratti ont “isolé” Marquinhos sur le plan interne. L’ancien joueur de la Roma ne bénéficie pas d’un soutien inconditionnel de la part de ses coéquipiers, mais le club et le Qatar ont confiance en sa capacité à remédier à la situation. Il y a deux saisons, le capitaine du PSG était sorti très affecté du naufrage du club français au Bernabéu, étant au cœur des critiques des supporters, qui se montrent également sceptiques quant à la capitanie de ce défenseur expérimenté.

Mais Marquinhos n’est pas le seul à susciter des doutes après la défaite 4-1 du PSG contre Newcastle. La performance de Kylian Mbappé, qui a été peu influent, a également alimenté le débat en France quant à sa capacité à diriger son équipe sans Messi ni Neymar. Bien qu’il n’ait pas effectué de pré-saison et que son état physique ne soit pas le même que celui du reste de l’équipe, ses récentes prestations et le système de jeu de Luis Enrique, qui le place entre les lignes et l’éloigne des zones de conclusion, ne lui ont pas permis de briller.

Mbappé n’a pas été choisi comme capitaine. Le vote a été purement personnel de la part des joueurs et Luis Enrique, comme il l’a déjà souligné en conférence de presse, n’a rien eu à voir avec cette décision. Marquinhos a été choisi pratiquement à l’unanimité, mais les performances du Brésilien lors des matchs importants suscitent des doutes au sein de l’équipe. Le PSG, qui joue sa saison lors des deux prochains matchs de Ligue des Champions contre le Milan AC, a besoin de trouver un leader qui renforce le collectif afin d’éviter des effondrements comme celui de Newcastle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nantes – Strasbourg : Mostafa Mohamed suspendu, Matthis Abline titulaire

Patrick Vieira déplore la « défaillance collective » de Strasbourg lors de la défaite contre Nantes