in

Villarreal 1 – 0 Rennes : première défaite de la saison pour les Bretons, Martin Terrier manque un penalty pour son retour

Après sa large victoire à domicile contre le Maccabi Haïfa, Rennes se rendait à La Ceramica de Villarreal pour renforcer ses chances de poursuivre son parcours en Europa League jusqu’aux huitièmes de finale.

Les demi-finalistes de la Ligue des champions 2022 ayant perdu leur match d’ouverture contre le Panathinaïkos, les joueurs de la Liga ont pris l’avantage dès le début de la rencontre. Alexander Sørloth s’est débarrassé de la défense des visiteurs et a cadré une frappe habilement repoussée par Steve Mandanda.

Villarreal a fini par ouvrir le score grâce à l’international suédois, dont la puissante frappe du gauche a trouvé les filets de Mandanda. L’expérimenté gardien de but n’aurait pas pu l’empêcher, ce qui n’est pas le cas d’Adrien Truffert et d’Arthur Theate. Une avance méritée pour les vainqueurs de l’Europa League 2021, vu l’incapacité de Rennes à perturber une équipe de Villarreal rusée et proactive.

Les Rouge et Noir reviennent sur le terrain avec une énergie renouvelée et de meilleures ambitions, obligeant Villarreal à commettre des fautes et s’installant dans la moitié de terrain des locaux. Le Stade Rennais frappait à la porte de la surface de Pepe Reina, tandis que Villarreal s’appuyait sur des contre-attaques. Rennes pensait bénéficier d’un penalty lorsque Reina heurtait Arnaud Kalimuendo dans la surface, mais l’arbitre revenait sur sa décision après avoir constaté à l’écran que l’attaquant de l’équipe de France U21 avait déjà tenté sa chance.

Pour les dix dernières minutes, Bruno Genesio a permis à l’attaquant rennais Martin Terrier de faire son retour en compétition, neuf mois après une blessure au genou et au ménisque qui a mis fin à la saison. Après un long contrôle de la VAR, Rennes avait l’occasion de rétablir la parité dans les arrêts de jeu. Terrier s’élançait, mais il tirait directement sur Reina et ne parvenait pas à marquer le rebond. La chance de Rennes était passée. Malgré une seconde période convaincante et l’apport des remplaçants, Rennes s’incline pour la première fois de la saison. Les Rouge et Noir recevront le Paris Saint-Germain dimanche.

Notes des joueurs de Rennes

Steve Mandanda, 5

Guéla Doué, 5

Omari chauffé, 5

Arthur Theate, 4

Adrien Truffert, 3 – Le latéral gauche international français a semblé nerveux et a eu du mal à s’imposer dans la moitié de terrain de Villarreal. Il a également été à l’origine de l’ouverture du score de Sørloth d’une tête mal placée.

Baptiste Santamaria, 5

Benjamin Bourigeaud, 4 – En l’absence de Matic, il a reculé plus qu’à l’accoutumée pour lancer ses coéquipiers vers l’avant. Malgré un travail de tous les instants, ses prises de décisions ont été décevantes et il a perdu trop de ballons (18). Loin de son meilleur match avec les Bretons.

Désiré Doué, 5

Ludovic Blas, 5 – Une menace sur son flanc droit. Les dribbles de l’ancien joueur du FC Nantes étaient trop chauds pour l’ancien latéral gauche de Liverpool, Alberto Moreno. Compte tenu de ses qualités de tireur, il aurait dû prendre plus de risques face à Pepe Reina, âgé de 41 ans. Il a obtenu le penalty rennais en fin de match, en vain, malheureusement.

Bertug Yildirim, 3 – Le grand avant-centre turc n’a remporté qu’un seul duel sur quatre et n’a pas réussi à se créer une seule occasion de but. Il a été le premier rennais à sortir à l’heure de jeu, remplacé par Arnaud Kalimuendo.

Ibrahim Salah, 4

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Asensio laisse le PSG dans une mauvaise posture et le compare au Real Madrid : même Mbappé le sait déjà

Mercato Lille: Tottenham Hotspur lorgne Jonathan David

Jonathan David: Le futur attaquant vedette de l’AC Milan?