in

Barça-Séville : Ramos sort du silence et déballe tout

Sergio Ramos a réagi à sa bévue commise vendredi soir avec le FC Séville, battu par le FC Barcelone au Camp Nou.

Sergio Ramos se souviendra longtemps de ses retrouvailles avec le FC Barcelone. Titularisé dans l’axe de la défense andalouse aux côtés de l’ancien Rennais Loïc Badé, le vétéran espagnol s’est montré bien malgré lui décisif dans la défaite concédée par les joueurs de José Luis Mendilibar face aux Blaugrana de Xavi (0-1), vendredi soir en match d’ouverture de la 8e journée de Liga.

Alors que les visiteurs tenaient en respect les partenaires de Robert Lewandowski, les locaux se sont imposés sur un csc de la légende du Real Madrid, à la 76e minute de jeu. Sur une remise de la tête de Lamine Yamal, Sergio Ramos est venu contrer malencontreusement le ballon au premier poteau et tromper Orjan Nyland, pris à contre-pied et impuissant sur cette déviation du champion du monde 2010. L’unique réalisation d’une rencontre qui permet au Barça de s’emparer provisoirement de la première place avec une longueur d’avance sur Gérone.

Héros malheureux des débats, le joueur de 37 ans est sorti du silence après sa soirée très frustrante, sur sa page Instagram. Très touché dans son message, le natif de Camas veut tourner la page. « Un match qui fait mal par le résultat et les circonstances, mais qui nous renforce par l’image et l’attitude de l’équipe. On continue de grandir et on ne pense déjà qu’à la Champions League ».

Après sa troisième apparition à oublier avec le maillot du FC Séville, depuis sa venue libre à l’intersaison, l’ancien pensionnaire du Paris Saint-Germain espère désormais rebondir sur la pelouse du PSV Eindhoven, mardi prochain, dans le cadre de la 2e journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Pour rappel, les Sévillans ont débuté leur C1 en concédant le nul à domicile contre le Racing Club de Lens (1-1).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lille condamné à verser 2 millions d’euros d’indemnités à Marcelo Bielsa

Chelsea : Pochettino veut une implication plus grande dans le mercato