in

Jérôme Boateng va être rejugé pour violences conjugales

La justice allemande a récemment pris une décision importante concernant l’affaire de violences conjugales impliquant Jérôme Boateng, l’ancien défenseur du Bayern Munich. En effet, la plus haute instance judiciaire de Bavière a annulé la condamnation précédente de Boateng et a ordonné une nouvelle procédure pour les mêmes faits remontant à 2018.

L’ex-international allemand âgé de 35 ans était accusé de coups, blessures et injures envers son ex-compagne. Selon les allégations de cette dernière, Boateng l’aurait agressée lors de vacances aux Caraïbes après l’élimination de l’Allemagne au premier tour de la Coupe du Monde en Russie. Elle prétend qu’il l’aurait frappée, lancé divers objets vers elle, lui aurait enfoncé un œil avec le pouce, mordu et tiré par terre par les cheveux. Cependant, le joueur a toujours nié ces accusations.

La condamnation initiale de Boateng avait été légèrement réduite en appel, passant d’une amende de 1,8 million d’euros à 1,2 million d’euros. Mais maintenant, avec l’annulation de cette condamnation, un nouveau procès aura lieu à une date encore inconnue.

Les raisons de l’annulation de la condamnation précédente reposent sur des vices de procédure invoqués par la défense de Boateng. En effet, il a été contesté que l’une des demandes de récusation d’un juge, lors des procédures antérieures, ait été tranchée par une instance à laquelle participait ce même juge. De plus, le parquet et l’ex-compagne du joueur ont également formulé des demandes de révision, contestant le fait que le jet d’un sac isotherme puisse avoir engendré de simples blessures. Le tribunal n’avait pas précisé si ce sac était considéré comme un objet dangereux ou non, ce qui aurait pu entraîner une peine plus lourde.

Cette décision de la justice allemande marque un tournant dans l’affaire de Jérôme Boateng. La nouvelle procédure permettra d’examiner à nouveau les faits et de déterminer la responsabilité du joueur dans cette affaire de violences conjugales. Il est important de souligner que la présomption d’innocence s’applique jusqu’à ce que sa culpabilité soit établie au-delà de tout doute raisonnable.

Il convient de noter que les violences conjugales sont un problème grave et inacceptable qui doit être combattu avec détermination. La société doit continuer à sensibiliser et à condamner fermement de tels actes, tout en garantissant un procès équitable pour toutes les parties impliquées.

L’annulation de la condamnation précédente de Jérôme Boateng pour violences conjugales et l’ordonnance d’une nouvelle procédure soulignent l’importance d’une justice équitable et rigoureuse dans les affaires de cette nature. Il reste à voir comment cette nouvelle procédure se déroulera et quelle sera la décision finale de la justice allemande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Real Madrid en pourparlers pour le recrutement de Presnel Kimpembe

Cristiano Ronaldo et son vernis à ongles noir : une mesure de protection pour les sportifs de haut niveau ?

Cristiano Ronaldo approché par la WWE pour un combat de catch en Arabie saoudite