in

Antony écarté de l’équipe brésilienne suite à des accusations de violences : la CBF prend des mesures

La Confédération brésilienne de football (CBF) a annoncé officiellement l’exclusion d’Antony, l’ailier de Manchester United, de la sélection brésilienne suite à une plainte déposée par son ex-compagne. Cette dernière l’accuse de violences physiques et de menaces, ce qui a conduit la CBF à prendre des mesures afin de protéger la victime présumée, le joueur, la sélection et l’image de la CBF.

Antony, âgé de 23 ans, compte à son actif 16 sélections et 2 buts avec l’équipe nationale brésilienne. Sa convocation par le sélectionneur Fernando Diniz a été annulée suite à cette affaire. La CBF a pris cette décision dans le but de préserver l’intégrité de tous les acteurs impliqués et de garantir un environnement sain au sein de l’équipe.

Les accusations portées contre Antony sont graves et nécessitent une enquête approfondie pour établir la vérité. La CBF a donc décidé de se ranger du côté de la victime présumée en écartant temporairement le joueur de la sélection. Cette mesure vise à envoyer un message fort contre les violences conjugales et à montrer que de tels comportements ne sont pas tolérés dans le football brésilien.

Il est important de souligner que la présomption d’innocence doit être respectée et qu’Antony aura l’opportunité de se défendre et de faire valoir ses droits dans le cadre de cette affaire. La CBF a également rappelé que la lutte contre les violences faites aux femmes est une priorité absolue et qu’elle continuera à prendre des mesures pour sensibiliser et prévenir de tels actes.

L’exclusion d’Antony de l’équipe brésilienne soulève également des questions sur l’impact de cette affaire sur sa carrière au sein de Manchester United. Le club anglais devra certainement suivre de près le déroulement de l’enquête et prendre les mesures appropriées en fonction des résultats.

La CBF a pris une décision forte en excluant temporairement Antony de la sélection brésilienne suite à des accusations de violences. Cette mesure vise à protéger la victime présumée, le joueur, la sélection et l’image de la CBF. Il est essentiel que cette affaire soit traitée avec sérieux et que la vérité soit établie. La lutte contre les violences conjugales est une priorité et le football brésilien doit être un exemple en la matière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bayern Munich : David Alaba ne devrait pas prolonger

Le Real Madrid préoccupé par une offre en provenance d’Arabie pour David Alaba

PSG: Kylian Mbappé renonce à sa prime de fidélité

PSG: Kylian Mbappé renonce à sa prime de fidélité