in

Haaland, le cyborg en quête de gloire dans les finales : analyse de ses performances décevantes

Erling Haaland, le prodige norvégien du Manchester City, a conquis les cœurs des fans avec ses performances exceptionnelles depuis son arrivée au club. En une seule saison, il a réussi à battre tous les records imaginables en termes de buts marqués. Avec un total de 52 réalisations en 53 matchs toutes compétitions confondues, ce cyborg du football a même surpassé les légendes Andy Cole et Alan Shearer en inscrivant 36 buts en seulement 35 journées de Premier League lors de la saison 2022-2023. Haaland a également brillé en Ligue des champions, en FA Cup et en Carabao Cup. Pourtant, malgré tous ces exploits, il reste un domaine dans lequel il peine à briller : les finales.

Depuis son arrivée au Manchester City, Haaland n’a cessé de remporter des titres : Premier League, FA Cup, Ligue des champions et, plus récemment, la Supercoupe d’Europe remportée face au Séville FC. Sa contribution a été essentielle pour atteindre chacune de ces finales, mais une fois sur le terrain, il semble disparaître. En effet, lors des cinq finales qu’il a disputées avec les ‘Citizens’, Haaland n’a ni marqué de but, ni délivré de passe décisive. Que ce soit contre Liverpool, Manchester United, l’Inter Milan, Arsenal ou Séville, l’attaquant norvégien n’a pas réussi à se mettre en valeur lors de ces rencontres décisives.

À seulement 23 ans, Haaland est encore jeune, mais il semble que les grands rendez-vous soient pour le moment sa kryptonite. En plus de ne pas avoir marqué ni délivré de passe décisive lors de la finale de la Supercoupe allemande avec le Borussia Dortmund, il a également été absent lors des demi-finales de la dernière édition de la Ligue des champions face au Real Madrid. Le cyborg était considéré comme la principale menace pour les Merengue, mais Antonio Rüdiger lors du match aller et Thibaut Courtois lors du match retour ont réussi à le neutraliser. Ces performances décevantes dans les grandes rencontres soulèvent des interrogations quant à la capacité de Haaland à briller dans les moments cruciaux.

Au-delà de l’absence de buts lors de ses finales avec le Manchester City, ce qui est encore plus préoccupant, ce sont les prestations de Haaland. Malgré un doublé contre Burnley qui a quelque peu racheté sa performance discrète lors de la finale de la Community Shield contre Arsenal, le Norvégien est resté en retrait face à l’équipe sévillane.

Contrairement à la Supercoupe anglaise, Haaland a joué les 90 minutes du match contre les hommes de José Luis Mendilibar, marquant son penalty lors de la séance de tirs au but. Cependant, son rendement pendant le temps réglementaire n’a pas été à la hauteur des attentes pour un attaquant de la trempe de Haaland : 0 tirs (cadrés ou non), 15 touches de balle, 6 passes réussies, 1 duel remporté sur 6 et 4 pertes de possession. Quelque chose ne va pas avec ce cyborg.

Il est indéniable que Haaland possède un talent hors du commun, mais il doit encore prouver sa valeur lors des grandes occasions. Les finales sont le terrain de jeu des héros, des joueurs qui se subliment et qui font la différence. Haaland doit trouver la clé pour débloquer son potentiel dans ces moments cruciaux. Les fans du Manchester City attendent avec impatience de voir leur prodige norvégien briller lors des prochaines finales et démontrer qu’il est bien plus qu’un simple cyborg du football.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une rencontre officielle entre Mbappé et le Real Madrid annoncée à Monaco le 31 août

L’Inter Milan tente de déloger Benjamin Pavard du Bayern Munich, Manchester United en embuscade