in

L’avenir de Kylian Mbappé en suspens : Les dessous des négociations tumultueuses

Kylian Mbappé attendu à Madrid le 02 août: une révélation qui alimente les spéculations

La saga de Kylian Mbappé continue d’alimenter les gros titres. Alors que le mois se termine, de nouveaux chapitres s’ouvrent dans le culebrón Mbappé, un scénario qui se répète chaque été sur le marché des transferts. Malgré l’arrivée de Luis Enrique sur le banc du PSG, la situation reste aussi kafkaïenne que jamais en coulisses concernant la relation avec sa superstar.

Ce lundi, à partir de minuit, la clause unilatérale de renouvellement du contrat de Mbappé jusqu’au 30 juin 2025 expire. Le talentueux joueur français a déjà clairement indiqué qu’il ne renouvellerait pas son contrat. De plus, aujourd’hui même, le club devra lui verser 40 millions d’euros sur les 80 millions de prime de fidélité qui jouent un rôle crucial dans la résolution de ce grand mystère.

Cette réduction de moitié de la très médiatisée prime de fidélité entraînerait une baisse substantielle de son prix initial lors des négociations pour son éventuel transfert. Le club parisien n’a pas réussi à régler l’avenir de Mbappé avant cette date butoir. Ainsi, le mois d’août s’annonce riche en émotions dans l’une des histoires qui alimentent le mercato estival année après année.

Selon ‘El Pais’, si Mbappé ne renouvelle pas son contrat jusqu’en 2025, il perdra un montant de 60 millions d’euros. Dans le contrat signé en 2022, la prolongation de contrat ne prévoyait pas trois années, mais deux années supplémentaires, avec une option supplémentaire à exécuter de manière unilatérale par le joueur.

Une des clauses de cet accord était l’ajout d’un bonus de renouvellement de 60 millions d’euros, ainsi qu’une prime de fidélité de 70 millions la première année et de 80 millions la deuxième, en 2023, pour le protéger définitivement.

Ce culebrón perpétuel prend aujourd’hui de nouvelles nuances avec les pétrodollars de l’Arabie saoudite et le chéquier de Florentino Pérez en toile de fond. Les négociations tumultueuses qui se profilent pourraient faire basculer l’équilibre du monde du football.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Samuel Iling Junior courtisé par la Premier League : la Juventus pourrait laisser partir le joueur pour 18-20 millions d’euros

Valence envisage de recruter le gardien brésilien Brenno