in

Irlande-France : on reparle de la main de Thierry Henry

Le travail d’un entraîneur n’est pas seulement la sélection des joueurs et des plans tactiques. Un bon entraîneur est aussi celui qui sait faire monter la motivation de ses joueurs. L’entraîneur irlandais Stephen King, sans doute conscient de la supériorité du Français, au moins en termes d’individualité, a trouvé un nouveau levier pour booster les Verts face aux champions du monde en titre au 2e tour à l’Aviva Stadium lundi soir dans le cadre des qualifications pour l’Euro 2024 .

L’entraîneur irlandais et son staff ont réalisé un montage vidéo regroupant quelques-uns des moments forts de la sélection irlandaise face à la France. Les joueurs irlandais ont vu ou revu le but de Liam Brady à Lansdowne Road en 1977 lors d’un match de qualification pour la Coupe du monde 1978. L’Irlande a battu l’équipe de Michel Platini 1-0.

Mais l’entraîneur des Boys in Green ne s’est pas contenté de gagner. “Il y a encore des matchs récents et un match de l’Euro 2016 à Paris”, a-t-il confirmé à The Sun. L’histoire chatouille ses joueurs Kenny n’a pas oublié de rappeler à ses joueurs qu’en 2009 leur pays avait raté la Coupe du Monde 2010 lorsque la main de Thierry Henry permis à la France de les éliminer dans l’enceinte du Stade de France juste avant le but de William Gallas.

“Les joueurs ont vu les images et sont maintenant au courant de toute l’histoire car certains sont jeunes, explique Kenny. Il y a une belle histoire autour de ces matches, certains résultats ont été exceptionnels et il faut s’en inspirer.”

Ce que Stefen Kenny omet de souligner, c’est que nous sommes susceptibles d’être plus motivés après une défaite, surtout si elle est injuste. L’Irlande n’a plus battu la France depuis 1981.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Irlande-France : onze probable des Bleus

Bayern: voici les six (ou sept) joueurs qui ont oeuvré pour le départ de Nagelsmann