in

 À la rescousse du Barça : l’Arabie Saoudite ?

Le président du Barça, Joan Laporta, a récemment affirmé que le club n’avait pas besoin de vendre des joueurs. C’est vrai, mais il serait tout de même judicieux de réaliser un transfert important compte tenu de la situation financière du club. D’autant plus que le Barça doit se débarrasser de trois à quatre joueurs qui ne font pas partie du nouveau projet, afin d’économiser des salaires importants. Le seul marché pour ce type de joueurs, comme Lenglet ou Ansu Fati, est l’Arabie Saoudite, encore faut-il que les joueurs soient prêts à se lancer dans cette aventure.

Des approches et des demandes d’ouverture de négociations sont déjà arrivées d’Arabie. Cela concerne notamment les défenseurs centraux, dont le club blaugrana est obligé de se débarrasser de certains, tant le poste est surchargé. En Arabie, on voit les choses en grand, très grand. Au point de demander le prix de Ronald Araujo, Christensen ou Koundé. Cela ne veut pas dire que l’opération va aboutir, mais il y aura beaucoup de bruit dans les prochaines semaines et le Barça pourrait ouvrir la porte à un joueur important si une offre hors marché arrive.

Raphinha est un autre joueur sur la sellette, mais le Brésilien a déjà fait savoir en interne qu’il n’avait aucune intention de quitter le Barça cet été. Et pour l’instant, Deco, l’actuel directeur sportif du Barça et ancien agent de Raphinha avec qui il a de très bonnes relations, ne le forcera pas. Il le conseille et Raphinha sait que si un autre attaquant arrive, il aura du mal à jouer, car Lamine Yamal et Lewandowski sont intouchables pour Flick.

Mais les affaires avec l’Arabie Saoudite pourraient aller beaucoup plus loin. Un club puissant a pris contact avec le Barça pour explorer des partenariats de collaboration footballistique avec apport de capitaux. Cette proposition est à l’étude. Et dans le cadre de ces discussions, il a également été question de sponsoring pur et dur. De nombreuses pistes sont ouvertes, car les clubs saoudiens comptent pour la plupart de puissantes entreprises désireuses de s’associer à la marque Barça. C’est un filon important et le club blaugrana est très attentif à ce qui pourrait se passer dans les prochaines semaines. L’Arabie Saoudite pourrait venir à la rescousse du club lors d’un été qui s’annonce mouvementé.

Avant tout, il faut respecter la règle 1-1 pour pouvoir recruter et tout passe par la recherche d’une solution définitive pour Barça Studios. De nombreuses réunions sont prévues sur ce sujet et les bureaux sont convaincus qu’ils seront à temps pour donner de bonnes nouvelles, même à la dernière minute. Comme cela s’est produit à maintes reprises sous le mandat de Laporta.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Pologne s’impose, Robert Lewandowski à l’infirmerie à quatre jours de l’Euro

Après avoir salué le Real Madrid comme la “meilleure équipe”, Lionel Messi revient sur ses passages au Santiago Bernabeu avec un message spécial