in

Rodrygo enflamme le Real Madrid en Liga avec un doublé

Le Real Madrid a remporté la victoire 2-0 contre l’Athletic Bilbao grâce à deux buts de Rodrygo. Cette victoire renforce la position de leader du Real Madrid en Liga.

Après une pause internationale prolongée qui a été marquée par l’incident de Camavinga, Ancelotti savait qu’il devait aligner la meilleure équipe possible pour battre l’Athletic. Eduardo a été laissé de côté après ses déboires avec l’équipe de France. Nacho en défense centrale, Rudiger au milieu de terrain et en attaque, sans Vinicius, la place était pour Bellingham, Rodrygo et Brahim. Les trois points étaient essentiels.

Rodrygo a rapidement ouvert le score

Dans un match de ce calibre, marquer en premier était crucial. L’Athletic avait l’intention de garder le contrôle du ballon et de menacer Lunin, mais c’est le Real Madrid qui a frappé en premier. Rodrygo, profitant de l’absence de Vinicius sur l’aile gauche, a marqué le 1-0 d’une belle diagonale depuis le flanc et d’une frappe qui a filé comme un missile dans les filets de l’Athletic. Le Brésilien a une fois de plus montré qu’il apporte toujours un plus à l’équipe lorsqu’il joue sur ce côté.

Avec cette avance rapide, le Real Madrid a décidé de calmer le jeu. Les Merengues avaient du mal à passer la première ligne de pression adverse, ce qui était un défi supplémentaire sans Vinicius. Brahim et Rodrygo se montraient, mais n’avaient jamais l’avantage sur leurs adversaires. Cependant, Lunin était un spectateur de luxe, intervenant à peine pendant toute la première mi-temps.

L’équipe madrilène a tenté d’accélérer en fin de première mi-temps. Valverde, d’une belle volée, et Tchouameni, d’une tête frôlant le poteau, ont failli porter le score à 2-0 avant la pause.

Brahim trouve le poteau

La seconde mi-temps a débuté sur les chapeaux de roues, avec deux grosses occasions. La première a été pour Brahim en contre-attaque, mais sa frappe a heurté le poteau alors qu’Agirrezabala était battu. En réponse, l’Athletic a eu sa première occasion de marquer avec Williams, dont le tir au deuxième poteau a été stoppé par une superbe parade de Lunin.

Rodrygo scelle le sort du match

Avec une seule avance d’un but, le Real Madrid était en danger. Ancelotti était conscient du risque de n’avoir qu’un seul but d’écart, c’est pourquoi lorsque Rodrygo a pris le ballon, éliminé un adversaire et marqué le 2-0 en tirant vers le premier poteau, il a célébré le but comme s’il s’agissait du plus important en Ligue des Champions. La sensation que le match venait de se terminer avec ce doublé du Brésilien était palpable au Bernabéu.

Retour de Militao

Le Real Madrid a consolidé sa première place en Liga et a célébré le retour de Militao sur le terrain. Le Brésilien a été acclamé lors de son baptême au Bernabéu et a conquis le cœur de tous lors d’un match qui a laissé tous les supporters madrilènes ravis… avec un parfum de titre de champion de Liga de plus en plus présent.

Composition des équipes

Real Madrid 2: Lunin, Carvajal (Militao 91’), Rudiger, Nacho, Mendy, Tchouameni, Kroos (Modric 80’), Valverde (Lucas 80’), Bellingham, Rodrygo (Camavinga 80’) et Brahim (Joselu 71’)

Athletic de Bilbao 0: Agirrezabala; De Marcos (Galarreta 67’), Yeray (Vivian 24’), Paredes, Lekue; Beñat Prados (Yuri 58’), Vesga; Iñaki Williams, Sancet, Berenguer; Guruzeta (Ares 57’)

Buts: 1-0 Rodrygo (7’), 2-0 Rodrygo (73’)

Arbitre: Alberol

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

l’arbitre Alberola Rojas cause (encore) du tort au Real Madrid : il a ignoré deux penalties évidents

Les notes du match de Liga entre le Real Madrid et l’Athletic Bilbao