in

Vinicius répond élégamment à Santi Cañizares : “Je n’ai jamais dit…”

Le match entre Valence et le Real Madrid, qui se déroulera à Mestalla, est déjà entouré de polémiques : les souvenirs de la saison dernière continuent d’alimenter les discussions avant un choc qui fait l’objet de tous les commentaires.

L’agitation créée autour de la visite de Vinicius à Mestalla, presque un an après les événements de la saison dernière, ne s’arrête pas. Bien que le “7” brésilien n’ait fait aucune référence à ces faits, les déclarations se sont accumulées depuis la fin de la semaine dernière. La dernière en date est celle de Santiago Cañizares.

L’ancien gardien espagnol, l’une des légendes les plus récentes de Valence, a défendu les supporters de Mestalla avec des déclarations curieuses sur Cadena COPE. Le gardien de but, reconverti en commentateur aujourd’hui, se souvient que “je me suis teint les cheveux et j’ai reçu des insultes homophobes dans tous les stades d’Espagne”. Il souligne également que “je n’ai jamais pensé à dire que tous les supporters d’un stade étaient homophobes”.

Cependant, il nuance en disant que “j’ai effectivement dit qu’il y a des personnes qui ne devraient pas être dans les stades”. Ces paroles sont indirectement adressées à Vinicius Jr., mais elles sont basées sur des déclarations que l’attaquant du Real Madrid n’a jamais prononcées. La fameuse accusation contre l’ensemble des supporters de Mestalla est fausse… et ses propres commentaires devant la juge d’instruction le prouvent.

Irréfutable

Ce qui s’est passé lors du match de l’année dernière a été porté devant les tribunaux et Vinicius a été appelé à témoigner. Le “7” madrilène a déclaré que “les insultes ont commencé avant même d’entrer dans le stade et qu’il a remarqué l’exaltation de l’ensemble des gradins, mais il n’a pas dit que tous les gradins avaient proféré des insultes racistes”. L’agence EFE, qui a eu accès aux déclarations de Vinicius, révèle que “l’un des avocats des accusés a affirmé qu’il avait étendu les insultes racistes à l’ensemble des gradins”.

Cette fuite de la part de l’avocat ne correspond pas à la réalité exposée par Vinicius lui-même lors du procès d’instruction, un témoignage que la juge a validé et qui pourrait être utile si le dossier dépasse cette phase et se transforme en un procès ferme. Quoi qu’il en soit, la polémique continue à moins de trois jours du débarquement du Real Madrid à Mestalla avec une tension inutile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Endrick et Mbappé : voisins et coéquipiers au Real Madrid ?

Mbappé : Macron met fin au suspense