in

Real Madrid: Le VAR offre encore un coup de pouce à Ancelotti

Le Real Madrid a de nouveau engrangé trois points dans la controverse arbitrale. Le but de Modric est intervenu après un hors-jeu de Rüdiger en début de l’action. Une action que le VAR a validée et que Fernández Buergo, remplaçant du blessé Díaz de Mera, n’a pas souhaité revoir malgré les protestations des joueurs du Séville.

Le VAR sortait une fois de plus Carlo Ancelotti et le Real Madrid du pétrin, mais l’entraîneur madrilène a encore eu le culot de s’en prendre à l’assistance vidéo à l’arbitrage à la fin du match. L’Italien a passé toute la première mi-temps à faire pression sur l’équipe arbitrale. Notamment sur le but annulé à Lucas Vázquez pour une faute préalable de Nacho sur En Nesyri.

Ancelotti voulait que Díaz de Mera ne revoie pas l’action et a campé sur ses positions à l’issue de la rencontre : “Il est difficile pour nous, les hommes de football, de nous habituer à ces nouvelles règles. Que le VAR entre en jeu pour réarbitrer le match. Le VAR est né pour corriger des erreurs évidentes et dans le but de Lucas Vázquez, il n’y a pas d’erreur évidente, car Nacho touche le pied, mais aussi le ballon. C’est un problème général depuis l’arrivée du VAR. Pour moi, il n’avait pas lieu d’intervenir, car il ne s’agissait pas d’une erreur flagrante.”

L’entraîneur madrilène a même indiqué que l’arbitrage les avait conditionnés : “En première mi-temps, nous avons protesté un peu, car le but annulé nous a affectés”. Cela dit, pas un mot sur le but illégal qui a décidé du match. Et le plus grave, pas une seule question dans une salle de presse absolument acquise aux intérêts madrilènes. Pas une voix discordante. C’est ainsi qu’on gagne des titres.

“Modric le mérite”

Modric a été le protagoniste de la victoire et de la conférence de presse, en raison des doutes sur son avenir. “Nous avons célébré le but de Modric, car il le méritait. Il a marqué un grand but qui nous permet d’avoir trois points de plus au classement. Il est difficile de le laisser sur le banc vu la façon dont il s’entraîne tous les jours et l’exemple qu’il est pour toute l’équipe”, a expliqué un Ancelotti qui a laissé entre ses mains et celles du club sa continuité : “L’avenir est entre les mains de Modric et nous devons attendre sa décision. Modric, Kroos et Nacho sont dans la même situation. Le club aura le temps de régler cela dans les prochains mois”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mbappé : un choix entre le Barça et le Real Madrid

Pochettino réagit aux critiques de Gary Neville