in

Kylian Mbappé veut la protéger sa célébration emblématique de buts

Avant de quitter la France et Paris pour donner une nouvelle orientation à sa carrière, Kylian Mbappé a demandé la protection de la marque de son nom de famille et, plus spécifiquement, de sa célébration emblématique de buts, caractérisée par ses bras croisés, auprès de l’Office de la Propriété Intellectuelle de l’Union européenne (EUIPO), selon une information que rapporte le média AS.

Mbappé fait déposer ses symboles sur l’Union européenne

La demande formalisée le 8 février dernier par le biais d’un cabinet d’avocats parisien vise à exploiter commercialement ce geste distinctif dans un large éventail de secteurs au sein des 27 pays de l’UE. Jusqu’à présent, l’EUIPO a protégé sept marques associées à Kylian Mbappé, comprenant son nom et prénom dans diverses dispositions, ainsi que ses initiales. Cependant, le footballeur cherche désormais à sécuriser l’usage exclusif de la marque ‘Mbappé’ et de sa célébration de buts avec un design entièrement noir, à l’exception de ses bras et mains mis en évidence en blanc.

Les phrases « Moi tu m’parles pas d’âge » et « Le football il a changé » en plus
Mbappé chercherait à garantir l’utilisation potentielle dans une variété de secteurs, notamment les produits cosmétiques, les dentifrices, la parfumerie, les combinaisons de plongée, les bijoux, le matériel de reliure, les parapluies, les sacs, les articles de voyage, le linge de maison, les vêtements, les chaussures, les jouets, les jeux vidéo, et même les ornements pour les arbres de Noël. En plus de son nom, de son prénom et de son geste de célébration, Mbappé a également enregistré auprès de l’EUIPO deux de ses citations les plus mémorables, « Moi tu m’parles pas d’âge » et « Le football il a changé », ainsi que le logo d’une de ses activités caritatives, « We care for all ».

Avec ces marques déposées, Mbappé, l’un des footballeurs les mieux rémunérés au monde et qui a annoncé son départ du PSG la saison prochaine, se positionne devant Cristiano Ronaldo et Lionel Messi dans la liste des joueurs avec des marques protégées, consolidant ainsi sa présence dans le monde commercial au-delà des terrains de jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le PSG passe à l’offensive pour Theo Hernández

Le Real Madrid va devoir se méfier de Manchester City dans la course à Achraf Hakimi !