in

Les “Negreira Boys” encore gâtés ? Polémique après le match Barça-Grenade

Le FC Barcelone a concédé un match nul 3-3 face à Grenade au Stade Olympique Lluís Companys, un match marqué par des décisions arbitrales controversées qui font jaser en Espagne.

Xavi Hernandez n’a cessé de répéter ces derniers temps que la Liga était biaisée, et les événements de ce soir ne font que renforcer son opinion.

Chaque match du Barça semble être ponctué d’une ou plusieurs “erreurs” arbitrales qui, curieusement, profitent toujours à la même équipe, ce qui exaspère les fans de football du monde entier.

Le duel entre les Catalans et Grenade n’a pas fait exception, les Andalous s’estimant lésés par l’arbitrage ce soir à Barcelone.

Miguel Ángel Ortiz Arias sur le terrain et Carlos del Cerro Grande au VAR ont épargné deux expulsions aux joueurs de Xavi Hernandez et n’ont pas sifflé un penalty flagrant de Jules Koundé.

Le tout s’est déroulé en première mi-temps, qui s’est soldée par un score nul 1-1, démontrant une fois de plus que lorsque le football ne sourit pas aux Blaugranas, l’arbitrage est toujours là pour leur donner un coup de pouce.

Pau Cubarsí et Pedri auraient dû recevoir un carton rouge direct pour des tacles à la cheville, mais les “gardiens du temple” du football n’ont pas bronché.

En conséquence, les critiques fusent envers Miguel Ángel Ortiz Arias et Carlos del Cerro Grande, mais aussi envers Luis Medina Cantalejo, dont l’autorité est de plus en plus remise en question.

Points clés du match:

15′: Le Barça ouvre le score par Yamal.
30′: Grenade égalise par Ricard Sánchez.
55′: Grenade prend l’avantage par Myrto Uzuni.
60′: Le Barça égalise par Lewandowski.
70′: Grenade prend l’avantage par Ignasi Miquel.
80′: Le Barça égalise par Yamal.
90’+5′: Ter Stegen arrête un tir incroyable d’Uzuni.

Homme du match: Lamine Yamal (Barcelone)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Côte d’Ivoire remporte la CAN 2023 grâce à Haller !

Simon Adingra : Un chef-d’œuvre final pour le titre d’Homme du Match TotalEnergies !