in

Le Real Madrid frustré par un arbitrage controversé lors de son match nul contre l’Atlético Madrid

Le Real Madrid n’a récolté qu’un seul point ce soir au stade Santiago Bernabéu, lors d’un duel où les Merengues ont mérité un meilleur sort.

Carlo Ancelotti et ses joueurs ont quitté le terrain avec un sentiment d’amertume mais aussi d’injustice, car ils se sentent clairement lésés par José María Sánchez Martínez.

L’arbitre a connu une soirée à oublier, avec un arbitrage très tendancieux, cherchant à favoriser les hommes de Diego Pablo Simeone, une stratégie qui a fini par lui sourire.

Sánchez Martínez a avalé deux penaltys flagrants en faveur du Real Madrid, que ni lui sur le terrain ni le VAR n’ont décidé de siffler.

Le premier était sur Lucas Vázquez, mais le second était sur Jude Bellingham, sur une action dont le monde du football parle déjà, surtout parce que Savic se désintéresse du ballon et va chercher le Britannique qu’il finit par faire tomber.

L’Anglais n’en croyait pas ses yeux que l’arbitre ne siffle pas le penalty et il a fini par être désemparé, ce à quoi il va devoir s’habituer, au moins jusqu’à ce que le CTA change en profondeur, comme le demande Florentino Pérez, car, pour l’instant, les “Negreira Boys” continuent à faire des leurs.

De plus, laisser les joueurs de Simeone développer leur style de jeu, avec des interventions à la limite, est quelque chose qui favorise évidemment les Rojiblancos, qui ne veulent que rarement jouer et beaucoup frapper.

Carlo Ancelotti a fini très en colère ce match contre le travail du corps arbitral et ce n’est pas pour rien, surtout que les “erreurs” qui conditionnent et faussent la compétition de la Liga sont déjà nombreuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

De Paul vers la Juventus, Vlahovic dans l’équation ?

Violence éclate à Metz après la défaite contre Lorient : “Le club est à nous, pas à vous !”