in

Djamel Belmadi démissionne de son poste de sélectionneur de l’Algérie

La presse algérienne accusée d’avoir violé l’intimité Djamel Belmadi

L’Algérie est officiellement éliminée de la Coupe d’Afrique des nations 2024 après sa défaite surprise face à la Mauritanie (0-1) mardi soir. Et avec cette défaite, c’est aussi la fin de l’aventure pour Djamel Belmadi sur le banc des Fennecs.

Le sélectionneur algérien, qui avait mené son pays au sacre continental en 2019, avait déjà annoncé qu’il démissionnerait en cas d’élimination. Il a tenu parole, et son départ sera confirmé par la Fédération algérienne de football dans un communiqué à publier mercredi matin.

La démission de Belmadi est une surprise, mais elle n’est pas vraiment surprenante non plus. Le sélectionneur était sous pression depuis la défaite contre le Cameroun en barrages de la Coupe du monde 2022. Il avait été critiqué pour son management, son choix des joueurs, et son style de jeu.

Avec Djamel Belmadi, l’Algérie a connu une période de succès sans précédent. Les Fennecs ont remporté la Coupe d’Afrique des nations en 2019, puis éliminé au premier tour en 2021 au Cameroun.

La défaite contre la Mauritanie (0-1) dans la CAN 2023 qui se dispute actuellement en Côte d’Ivoire (13 Janvier – 11 Fevrier),  a été un coup dur, et elle a fini par coûter son poste à Belmadi. Dans une poule où elle était largement favorite, l’Algérie, qui avait pourtant besoin juste d’un nul au troisième match, a été renvoyée à la maison après deux nuls, contre le Burkina Faso (2-2) et l’Angola (1-1) et une défaite contre la Mauritanie (0-2).

Le successeur de Belmadi n’est pas encore connu. Mais la Fédération algérienne de football aura du pain sur la planche pour trouver un nouveau sélectionneur capable de relever le défi de l’Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cristiano Ronaldo provoque une émeute en Chine !

Bagarre générale dans l’hôtel de l’équipe d’Algérie en Côte d’Ivoire