in

CAN 2023 en Côte d’Ivoire : Kudus brille, mais l’Égypte arrache le nul et complique la vie au Ghana !

Quelle soirée on a vécu à Abidjan ! Mohammed Kudus, de retour de blessure, a claqué un doublé sensationnel, mais ça n’a pas suffi au Ghana pour s’imposer face à l’Égypte (2-2). Les Black Stars restent englués dans une série noire de cinq matchs sans victoire face aux Pharaons, et leurs espoirs de qualification pour les huitièmes de finale de la CAN s’amenuisent sérieusement.

Déjà secoués par la défaite surprise face au Cap-Vert dimanche, les Ghanéens devaient absolument prendre les trois points pour éviter une dernière journée du groupe B ultra-tendue face au Mozambique. Heureusement, l’arbitre Pierre Atcho n’a pas cédé aux sirènes des penaltys égyptiens après une chute controversée d’Omar Marmoush dans la surface.

Mais le coup dur est arrivé pour l’Égypte en toute fin de première mi-temps : Mohamed Salah, en difficulté jusque-là, est sorti sur blessure (déchirure musculaire) et remplacé par Mostafa Fathi. Et à peine entré, Kudus a reçu une passe à 25 mètres du but, s’est débarrassé de Marmoush et a décoché une frappe imparable qui n’a laissé aucune chance à Mohamed El Shenawy.

Sous une chaleur suffocante, les Pharaons avaient du pain sur la planche pour renverser la vapeur. Ils ont cru égaliser juste après la pause grâce à un centre de Marmoush repris par Mohamed Abdelmonem, mais le drapeau de hors-jeu a ramené les Ghanéens à la réalité, confirmé par la VAR. Marmoush a ensuite tenté sa chance de loin, obligeant Richard Ofori à une belle parade, mais l’Égypte n’a pas réussi à le mettre régulièrement en danger, et aurait même pu être menée 2-0 sur une contre mal négociée par Antoine Semenyo.

À un quart d’heure de la fin, Rui Vitória a fait entrer l’ancien attaquant d’Aston Villa Trézéguet à la place de Mohamed Elneny, mais c’est Marmoush, menaçant tout le match, qui a profité d’une horrible passe en retrait d’Iñaki Williams pour contourner Ofori et marquer avec sang-froid. Incroyablement, Kudus s’est retrouvé libre quelques instants plus tard et a de nouveau battu El Shenawy, cette fois sur une déviation malheureuse d’Abdelmonem.

Cependant, la folie défensive n’était pas terminée. Entré en jeu un peu plus tôt, Osman Bukari a inexplicablement dribblé en arrière vers son propre but et s’est fait déposséder par Trézéguet, qui a remis le ballon en retrait pour une reprise victorieuse de Mostafa Mohamed.

Sur ce score de 2-2, le Cap-Vert reste en tête du groupe avant son deuxième match du tournoi contre le Mozambique vendredi. L’Égypte affrontera les leaders lundi prochain, tandis que le Ghana jouera le Mozambique le même jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jordan Henderson quitte l’Arabie saoudite pour l’Ajax

Hertha BSC s’offre Aymen Barkok en prêt jusqu’à la fin de la saison