in

“Pas question de revivre le drame”, assure le patron de la CAN en Côte d’Ivoire

Patrice Motsepe, le président de la Confédération africaine de football (CAF), a tenu à rassurer vendredi : la CAN 2024 en Côte d’Ivoire ne connaîtra pas de tragédie similaire à celle du Cameroun en 2022.

“Je suis convaincu que les mesures prises nous permettront d’éviter définitivement la douloureuse expérience du Cameroun”, a déclaré Motsepe à la presse à Abidjan, à la veille du match d’ouverture entre les Éléphants ivoiriens et la Guinée-Bissau.

La CAN 2022 reste marquée par le drame du stade Olembe de Yaoundé, où huit personnes ont péri et des dizaines d’autres ont été blessées dans une bousculade mortelle avant le match des huitièmes de finale entre le Cameroun et les Comores.

Pour éviter tout nouveau malheur, la Côte d’Ivoire n’a pas lésiné sur les moyens. Environ 1,5 milliard de dollars ont été investis dans la modernisation des infrastructures, dont la construction du flambant neuf Stade olympique d’Ebimpe (60 000 places) qui accueillera le match d’ouverture de samedi et la finale du 11 février.

La sécurité sera également au rendez-vous, avec quelque 17 000 policiers et soldats déployés pendant toute la durée du tournoi.

“L’accident du Cameroun était absolument évitable”, a reconnu Motsepe, le Sud-Africain élu président de la CAF en mars 2021. “En tant que président, même si je n’en suis pas informé ou que je ne suis pas au courant, j’assume en dernier ressort la responsabilité de tout ce qui se passe.”

Quant à la préparation de la Côte d’Ivoire, il s’est montré optimiste : “Je constate une immense détermination et un engagement remarquable. Je pense que nous sommes sur la bonne voie.”

La compétition, qui réunira 24 équipes, se déroulera dans six stades répartis dans cinq villes : deux à Abidjan, la capitale économique, et un dans chacune des villes de Yamoussoukro, Bouaké, San Pedro et Korhogo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Hamburger SV s’offre un renfort japonais

OM: Renan Lodi a rejoindre Al-Hilal en Arabie saoudite pour 20 millions d'euros

OM: Renan Lodi a rejoindre Al-Hilal en Arabie saoudite pour 20 millions d’euros