in

La France croit en Kylian Mbappé

Le futur de Kylian Mbappé, officieusement, reste une question nationale en France. En 2022, pendant les jours les plus intenses des négociations pour sa prolongation, Emmanuel Macron ou l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, sont intervenus. Aujourd’hui, le contexte est différent, mais le pays gaulois s’accroche à la prolongation de contrat d’un joueur qu’il adore et qu’il veut voir en France le plus longtemps possible.

Dans les rédactions des différents médias français, à l’exception de Foot-Mercato, qui a annoncé en exclusivité qu’un accord avait été conclu entre le Real Madrid et Mbappé, démenti par son entourage sur RMC Sport, la confiance est intacte. Le capitaine de l’équipe de France entretient une excellente relation avec Nasser Al-Khelaïfi, avec qui il a conclu un accord en été pour que le PSG soit protégé, à Paris on considère qu’il est satisfait du projet et le joueur continue à jouer au chat et à la souris, ce qui est la même feuille de route qu’il a utilisée en 2022 avant de signer sa prolongation de deux ans avec une option pour une année supplémentaire.

Plusieurs facteurs invitent à l’optimisme à Paris. L’un d’eux, les Jeux Olympiques. Kylian Mbappé a déjà manifesté à plusieurs reprises son intention de les disputer, de sorte qu’une prolongation avec le PSG serait une fête totale pour la capitale française. Quitter le club de la capitale l’année où les Jeux se déroulent dans la ville serait un coup de froid total pour Paris, de sorte que le PSG, comme il l’a déjà fait avec la Coupe du monde au Qatar, pourrait le persuader en utilisant cet argument.

Un autre facteur est la relation qu’il entretient avec Al-Khelaïfi. Le président du PSG a changé son discours par rapport à 2022, lorsqu’il lançait des défis à Mbappé en déclarant qu’il ne partirait “ni gratuit ni vendu”. En 2023, lorsqu’il était écarté, le Qatari a pris position, affirmant qu’il n’existait pas de scénario dans lequel le champion du monde 2018 jouerait sans avoir prolongé. Le 12 août 2023, lors d’un match contre Lorient, tout a changé lors d’une réunion au cours de laquelle les deux parties sont parvenues à un accord, ambigu et non divulgué par aucune des parties impliquées, mais qui a considérablement accru la confiance du club pour répéter le scénario de il y a deux ans.

La LFP, quant à elle, espère qu’Mbappé finira par prolonger, car sinon, les droits télévisés subiraient un préjudice qui pourrait conduire les clubs français, y compris la Ligue 1, à une crise économique extraordinaire. À l’heure actuelle, l’instance française est en négociations avec les différents opérateurs de télécommunications pour les droits qui couvrent les cinq prochaines saisons, 2024-2029, la première offre ayant été infructueuse, avec un objectif de 1 000 millions d’euros (800 millions pour les nationaux et 200 pour les internationaux).

Si Mbappé finit par prolonger, Vincent Labrune, président de la LFP, aura la main pour tenter d’utiliser Mbappé comme tête de gondole des droits télévisés de la Ligue 1. Après les départs de Messi, Neymar et Ramos, tous les trois l’été dernier, un départ du Français, du prodige du pays, mettrait la Ligue 1 en échec. Pour l’instant, en France, on compte sur lui pour qu’il prolonge et qu’il continue à battre des records dans la Ligue Française. La dernière parole, comme elle l’a toujours été dans ce feuilleton interminable, appartient au joueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Manchester Utd : Jadon Sancho de retour à Dortmund (officiel)

AS Roma: Chelsea s’intéresse à Paulo Dybala