in

Fabrizio Romano lâche la bombe Alphonso Davies : ce que Florentino attendait

Le mercato est fermé, mais pour peu de temps, ce qui va alimenter les rumeurs de la presse dans les prochaines semaines, surtout quand le nom du Real Madrid est au milieu de tout.

Carlo Ancelotti est actuellement en vacances, il ne veut donc rien entendre du futur, surtout quand le sien est incertain.

En revanche, Florentino Pérez et José Ángel Sánchez regardent déjà vers la saison 2024-2025, qu’ils sont en train de planifier, au-delà de ce qui arrivera avec Erling Haaland ou Kylian Mbappé.

Dans cette stratégie des dirigeants sportifs madrilènes, figure le nom d’Alphonso Davies, qui termine son contrat avec le Bayern Munich en juin 2025.

L’international canadien reste réticent à prolonger son lien avec le géant bavarois, ce qui le rend plus en dehors qu’à l’intérieur du champion actuel de la Bundesliga.

C’est quelque chose qui a été confirmé par Fabrizio Romano lui-même, qui a assuré que “jusqu’à présent, les négociations entre Alphonso Davies et le Bayern Munich pour renouveler son contrat n’ont jamais progressé”.

Si cette situation perdure, les dirigeants bavarois seront obligés de vendre le Canadien au Real Madrid, club qui se frotte déjà les mains à l’idée.

Florentino Pérez, ainsi que José Ángel Sánchez, considèrent que l’arrivée d’Alphonso Davies dans l’effectif madrilène constituerait un important saut de qualité, car, pour eux, c’est le meilleur joueur du monde à son poste.

Un transfert qui pourrait coûter 70 millions d’euros

Selon les informations de la presse espagnole, le Real Madrid serait prêt à payer 70 millions d’euros pour s’attacher les services d’Alphonso Davies. Une somme importante, mais qui serait justifiée par le talent et le potentiel du joueur canadien.

À 22 ans, Davies est déjà l’un des meilleurs arrières gauches du monde. Il est rapide, technique et agressif, ce qui lui permet d’être un danger constant sur les flancs.

Son arrivée au Real Madrid serait un coup de maître de la part des dirigeants madrilènes. Il renforcerait une équipe déjà très compétitive et lui donnerait une dimension supplémentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Yann Bisseck, la “montagne qui marche” qui a consolidé le plus grand mur d’Europe

Adieu au Real Madrid : Le Parisien confirme les départs de deux joueurs au PSG