in

Anna Lewandowska donne plus d’indices sur l’avenir de Robert

Robert Lewandowski n’est plus le même depuis la Coupe du monde au Qatar. L’attaquant polonais a connu un début spectaculaire au Barça en marquant 18 buts lors de ses 19 premiers matches en tant que Blaugrana, les meilleurs records de toute sa carrière. Mais après la rencontre qatarie, les supporters du Barça ont vu un autre Lewandowski.

Et pas seulement en ce qui concerne sa productivité en matière de buts. Lewy participe moins au jeu qu’on le souhaiterait et montre également une inefficacité inhabituelle pour celui qui a été l’un des meilleurs attaquants de l’histoire.

Cette baisse de performance, ajoutée aux besoins financiers du Barça et à l’intérêt persistant de l’Arabie saoudite, place à nouveau l’attaquant polonais au centre de l’attention sur le marché d’hiver déjà imminent.

La Ligue professionnelle d’Arabie saoudite a déjà annoncé qu’elle tenterait à nouveau de le recruter, mais Lewandowski a déjà fait clair en été qu’il n’avait aucune intention de quitter le Barça. La preuve en est qu’il a rejeté une offre alléchante de 150 millions d’euros par an.

Sa perception n’a pas changé malgré la crise de jeu et de résultats dans laquelle se trouve l’équipe dirigée par Xavi Hernández. Lewy reste ferme dans son intention de respecter le contrat qu’il a signé avec le Barça jusqu’au 30 juin 2026.

Et une interview accordée par son épouse, Anna Lewandowska, au portail ‘Onet’ ne fait que confirmer cette intention. La femme de l’attaquant polonais a donné plus d’indices sur les intentions d’avenir de Robert. Et elles passent uniquement par le fait de rester au Barça.

Anna a parlé à la journaliste Ewelina Goleviowska de la façon dont sa vie a changé à Barcelone et de combien elle se sent à l’aise en Catalogne, au point de planifier plusieurs projets d’affaires à l’avenir, fermant ainsi la porte à un changement d’air imminent.

“Depuis plusieurs mois, je travaille à l’ouverture d’une salle de sport et d’une école de danse à Barcelone, où j’organise également des championnats sportifs”, explique une Lewandowska qui passe de plus en plus de temps dans la capitale catalane et moins en Pologne : “Même si je continue à diriger des entreprises en Pologne, j’y vais moins souvent. Je dois planifier mes engagements professionnels pour qu’ils ne perturbent pas ma vie de famille, car ma fille Klara va à l’école”.

Anna explique que sa situation professionnelle a été l’un des principaux motifs qui ont conduit Lewandowski à quitter le Bayern pour le Barça : “Quand nous vivions à Munich, j’étais complètement absorbée par le travail. Je me mettais dans une sorte de tourbillon et je me demandais parfois pourquoi je faisais ça. Robert me l’a aussi demandé. Après avoir déménagé à Barcelone, j’ai changé ma façon de voir la vie. J’ai commencé à la valoriser davantage et à en profiter au maximum. Les Catalans m’ont appris qu’il n’y a qu’une vie et qu’il faut en profiter”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Il passe son temps à compter ses billets », la presse espagnole allume Kylian Mbappé

Le Real Madrid, ferme sur Mbappé

FC Barcelone: Frenkie de Jong, au bord de la sortie ?