in

Un footballeur exclu de sa sélection à cause d’une… sextape

C’est une histoire pour le moins insolite. Un footballeur, bien connu des amateurs du championnat de France, vient d’être exclu de sa sélection nationale en raison d’une sextape !

On le sait, le football est le sport le plus populaire de la planète et les scandales sont légions, mais l’histoire qui est arrivée à un ancien joueur du championnat de France sort de l’ordinaire. Depuis plusieurs années, lorsqu’il s’agit de scandales extra sportifs, il faut plutôt se tourner vers le Paris Saint-Germain, mais cette fois-ci, le club de la capitale n’a rien à voir dans cette affaire. Elle concerne un ancien attaquant des Girondins de Bordeaux, passé au club de 2019 à 2022 et qui évolue actuellement en Angleterre.

Hwang Ui-Jo, footballeur coréen de 31 ans, n’est pas un inconnu des amateurs de football et il a laissé une plutôt bonne image du côté de la Gironde, mais pas sûr que les supporters coréens continuent de le soutenir bien longtemps. Le sportif est actuellement au coeur d’un scandale pour une affaire de sextape illégale. Il a été exclu par sa sélection nationale jusqu’à nouvel ordre avant que la justice ne statue sur son cas. “Nous avons décidé de ne pas sélectionner Hwang Ui-jo pour l’équipe nationale jusqu’à ce qu’une conclusion claire soit tirée sur les faits”, a déclaré le comité d’éthique de la Fédération coréenne de football dans un communiqué, avant d’ajouter : “Considérant le fait que le joueur fait l’objet d’une enquête en tant que suspect, il lui est difficile de mener à bien les activités normales de l’équipe nationale.”

Hwang Ui-Jo aurait filmé ses ébats sans le consentement de son ex
Le joueur fait actuellement l’objet d’une enquête judiciaire dans son pays après qu’une de ses anciennes partenaires ait formulé de graves accusations à son encontre en juin dernier. La jeune femme s’était exprimée sur Instagram, accusant l’ancien attaquant bordelais d’avoir filmé leurs ébats sexuels sans son consentement. Des accusations que récuse Hwang Ui-Jo, qui a, de son côté, porté plainte pour chantage et diffamation à l’encontre de son ex. L’avocat du joueur a plaidé le vol du téléphone du Coréen, au moment où il évoluait du côté de l’Olympiakos, en Grèce. Ce dernier a d’ailleurs été interrogé dans cette affaire fin novembre.

De son côté, le sélectionneur de l’équipe nationale coréenne, Jurgen Klinsmann, n’a pas souhaité trop s’avancer sur le sujet. “Je comprends parfaitement la situation actuelle et je respecterai la décision de la Fédération coréenne de football”, a déclaré l’entraîneur allemand.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

“Il fait partie de l’avenir du club” – Pas Kylian Mbappé, mais cette star du PSG a été une “surprise”, déclare Luis Enrique

Kylian Mbappé Peut Rester au PSG la Saison Prochaine à une Condition – “Pas une Question d’Argent”