in

Lionel Messi victime d’un acte de crachat lors du match Argentine-Paraguay

Lors de la récente victoire de l’Argentine contre le Paraguay avec un score de 1 but à 0, un incident regrettable s’est produit impliquant Lionel Messi. En effet, des images ont montré l’ancien joueur du FC Barcelone, Sanabria, cracher sur Messi alors que ce dernier avait le dos tourné. Cette action a suscité une polémique et a attiré l’attention des médias et des supporters.

Suite à cet incident, Lionel Messi a réagi avec calme et sérénité. Dans une déclaration après le match, il a déclaré : « Dans le vestiaire, on m’a dit qu’on m’avait craché dessus, mais la vérité c’est que je ne sais même pas qui est ce gars. Je n’ai rien vu, mais je ne veux pas donner de l’importance à ce truc sinon ça le rendra célèbre, donc il vaut mieux en rester là ». Ces mots témoignent de la maturité et de la classe de Messi, qui préfère ne pas alimenter la polémique et se concentrer sur le jeu.

D’un autre côté, Sanabria, le joueur accusé d’avoir craché sur Messi, a également répondu aux questions des journalistes argentins. Il a nié catégoriquement avoir commis cet acte, affirmant que les images pouvaient être trompeuses. « Oui, j’ai vu les images et on dirait que je lui crache dessus, mais non. Il est loin en plus. Ce qu’il se passe c’est qu’à l’image, on ne voit que la vue de derrière et on dirait que je lui crache dessus. Mais c’est faux. Je démens totalement ». Il est important de noter que les déclarations de Sanabria doivent être prises en compte, car il est également possible que la situation ait été mal interprétée.

Cependant, cracher sur un adversaire ou tout autre acte de violence est inacceptable sur un terrain de football. Le fair-play et le respect des joueurs doivent toujours prévaloir. Les instances du football doivent enquêter sur cet incident et prendre les mesures appropriées pour s’assurer que de tels comportements ne se reproduisent pas à l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAN-2024 : un choc Sénégal-Cameroun, le Maroc bien loti

Le Bayern Munich se joint à la lutte pour signer Manu Koné