in

CAN-2024 : un choc Sénégal-Cameroun, le Maroc bien loti

Le Sénégal, tenant du titre, a hérité des Lions indomptables du Cameroun tandis que le Maroc, demi-finaliste du Mondial 2022 au Qatar, se retrouve dans un groupe très abordable, après le tirage de la CAN-2024 effectué jeudi à Abidjan.

Les Lions de la Teranga, sacrés après leur victoire en finale contre l’Égypte (0-0, 4 tirs au but à 2 ) en 2022, héritent d’un gros morceau de la compétition, le Cameroun, dans un groupe C complété par la Guinée et la Gambie.

La force tranquille camerounaise, qui a retrouvé son incontournable portier André Onana en septembre, pourrait bien jouer les trouble-fêtes dans ce groupe avec sa triplette d’attaquants Eric Maxim Choupo-Moting, Karl Toko-Ekambi et Vincent Aboubakar.

Mais en face, les Sénégalais de Sadio Mané briguent le doublé et restent sur un élan irrésistible depuis leur première CAN: huitième de finalistes lors du Mondial au Qatar, invaincus de leur groupe de qualification de la CAN et victorieux contre le Brésil lors d’un match amical spectaculaire.

Le Sénégal et le Cameroun pourront avoir un avant-goût du choc à venir dès lundi à Lens, où ils s’affronteront en match amical.

Le tirage au sort de la CAN 2024 au Parc des Expositions à Abidjan le 12 octobre 2023 (AFP – WIKUS DE WET)
Les Marocains héritent quant à eux d’un groupe F plus qu’abordable avec la République démocratique du Congo, la Zambie et la Tanzanie.

Les Lions de l’Atlas, demi-finalistes lors de la dernière Coupe du monde, miseront sur leurs jeunes pépites, à l’image d’un Achraf Hakimi en grande forme en ce début de saison avec le PSG, du relayeur de Marseille Azzedine Ounahi ou encore du latéral du Bayern Munich Noussair Mazraoui, pour chercher un second titre continental après 48 années de disette.

– pour les Ivoiriens, difficile à domicile –

Les Éléphants, pourtant placés d’office dans le chapeau 1 pour cette édition jouée à domicile, devront sortir les défenses pour sortir d’un groupe A difficile avec le Nigeria.

L’attaquant nigérian Victor Osimhen contre la Tunisie lors de la CAN 2019 au Caire, le 17 juillet 2019 (AFP – Khaled DESOUKI)
Emmenés par un Victor Osimhen en costume de buteur en série, déjà auteur de six buts en dix matches cette saison, les Super Eagles pourront compter sur leur armada offensive avec le fulgurant Taiwo Awoniyi et le tranchant Victor Boniface, impressionnant cette saison avec Leverkusen.

La Guinée-Bissau et la Guinée équatoriale, vierges de tout titre continental, complètent le groupe.

Dans la poule B, l’Egypte affrontera la belle équipe du Ghana, ainsi que le Cap-Vert et le Mozambique. Pas de quoi inquiéter les Pharaons de Mohamed Salah, héros national grâce à sa patte gauche qui fait le bonheur des Reds de Liverpool.

L’Algérie affrontera pour sa part le Burkina Faso, la Mauritanie et l’Angola dans un groupe D à la portée de Fennecs à la recherche d’un troisième titre après celui de 2019.

Dans le groupe E, la Tunisie sera opposée au Mali, à l’Afrique du Sud et à la Namibie.

Le Sénégal, tenant du titre, a hérité des Lions indomptables du Cameroun tandis que le Maroc, demi-finaliste du Mondial 2022 au Qatar, se retrouve dans un groupe très abordable, après le tirage de la CAN-2024 effectué jeudi à Abidjan.

Les Lions de la Teranga, sacrés après leur victoire en finale contre l’Égypte (0-0, 4 tirs au but à 2 ) en 2022, héritent d’un gros morceau de la compétition, le Cameroun, dans un groupe C complété par la Guinée et la Gambie.

La force tranquille camerounaise, qui a retrouvé son incontournable portier André Onana en septembre, pourrait bien jouer les trouble-fêtes dans ce groupe avec sa triplette d’attaquants Eric Maxim Choupo-Moting, Karl Toko-Ekambi et Vincent Aboubakar.

Mais en face, les Sénégalais de Sadio Mané briguent le doublé et restent sur un élan irrésistible depuis leur première CAN: huitième de finalistes lors du Mondial au Qatar, invaincus de leur groupe de qualification de la CAN et victorieux contre le Brésil lors d’un match amical spectaculaire.

Le Sénégal et le Cameroun pourront avoir un avant-goût du choc à venir dès lundi à Lens, où ils s’affronteront en match amical.

Le tirage au sort de la CAN 2024 au Parc des Expositions à Abidjan le 12 octobre 2023 (AFP – WIKUS DE WET)
Les Marocains héritent quant à eux d’un groupe F plus qu’abordable avec la République démocratique du Congo, la Zambie et la Tanzanie.

Les Lions de l’Atlas, demi-finalistes lors de la dernière Coupe du monde, miseront sur leurs jeunes pépites, à l’image d’un Achraf Hakimi en grande forme en ce début de saison avec le PSG, du relayeur de Marseille Azzedine Ounahi ou encore du latéral du Bayern Munich Noussair Mazraoui, pour chercher un second titre continental après 48 années de disette.

– pour les Ivoiriens, difficile à domicile –

Les Éléphants, pourtant placés d’office dans le chapeau 1 pour cette édition jouée à domicile, devront sortir les défenses pour sortir d’un groupe A difficile avec le Nigeria.

L’attaquant nigérian Victor Osimhen contre la Tunisie lors de la CAN 2019 au Caire, le 17 juillet 2019 (AFP – Khaled DESOUKI)
Emmenés par un Victor Osimhen en costume de buteur en série, déjà auteur de six buts en dix matches cette saison, les Super Eagles pourront compter sur leur armada offensive avec le fulgurant Taiwo Awoniyi et le tranchant Victor Boniface, impressionnant cette saison avec Leverkusen.

La Guinée-Bissau et la Guinée équatoriale, vierges de tout titre continental, complètent le groupe.

Dans la poule B, l’Egypte affrontera la belle équipe du Ghana, ainsi que le Cap-Vert et le Mozambique. Pas de quoi inquiéter les Pharaons de Mohamed Salah, héros national grâce à sa patte gauche qui fait le bonheur des Reds de Liverpool.

L’Algérie affrontera pour sa part le Burkina Faso, la Mauritanie et l’Angola dans un groupe D à la portée de Fennecs à la recherche d’un troisième titre après celui de 2019.

Dans le groupe E, la Tunisie sera opposée au Mali, à l’Afrique du Sud et à la Namibie.

Le footballeur ivoirien Yaya Toure amène le trophée lors du tirage au sort de la CAN-2024 à Abidjan, le 12 octobre 2023 (AFP – Issouf SANOGO )
Le tirage au sort de cette 34e CAN s’est déroulé sous les yeux d’anciennes gloires du foot, dont les Ivoiriens Didier Drogba, Yaya Touré, qui a apporté le trophée, et Bonaventure Kalou, ainsi que les Français Eric Abidal, Marcel Desailly et Basile Boli.

Deux des stars attendues du tournoi, Sadio Mané et Achraf Hakimi, ont aussi participé au tirage.

Initialement programmée en juin et juillet 2023, la CAN a été reportée pour se tenir début 2024, afin d’éviter que les matches aient lieu en pleine saison des pluies.

Elle se déroulera du 13 janvier au 11 février dans six stades: Abidjan (deux enceintes), Bouaké (centre), Korhogo (nord), San Pedro (sud-ouest) et la capitale Yamoussoukro (centre).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’avenir de Kylian Mbappé au PSG reste incertain jusqu’à la fin de la campagne de la Ligue des champions

Lionel Messi victime d’un acte de crachat lors du match Argentine-Paraguay