in

Une supportrice de Rennes a été agressée sexuellement lors du derby breton

Le Stade Rennais a publié un communiqué, indiquant qu’une supportrice du club a été victime d’une agression sexuelle lors du derby breton de dimanche contre le FC Nantes.

Le match, remporté par Rennes (3-1), fait déjà l’objet d’une enquête de la commission de discipline de la LFP. Des chants homophobes ont été entendus de la part des Ultras, visant leurs rivaux bretons, mais aussi l’un de leurs propres joueurs, Matthis Abline. L’attaquant, actuellement prêté par Rennes à Nantes, n’était donc pas éligible pour ce match.

Le club vient d’annoncer qu’une de ses supportrices a été victime d’une agression sexuelle lors du match au Roazhon Park. Dans un communiqué de presse officiel, le club a déclaré : « Le club apporte tout son soutien et a pris contact avec les autorités compétentes pour identifier l’agresseur présumé ». La femme, qui a été agressée dans la tribune des Mordelles, a raconté les faits à So Foot. Elle raconte qu’un supporter « complètement ivre » s’est placé à côté d’elle et a approché sa main « de plus en plus près de [son] sein ».  Elle ajoute : « J’ai fini par pleurer et j’ai changé de place avec mon ami ».

À LIRE AUSSI : Rennes convoqué en commission de discipline suite à des chants homophobes lors du derby breton

« Mon ami a compris ce que [l’agresseur] essayait de faire et il a essayé de remonter sa main avec la sienne pour qu’elle ne descende pas trop bas », a-t-elle déclaré. « Cet acte isolé ne reflète pas l’ambiance du Roazhon Park mais nous pousse à rappeler l’importance de signaler tout type d’incident à notre personnel habilité », a déclaré Rennes dans son communiqué de presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lens – Arsenal : Elye Wahi titulaire, Angelo Fulgini sur le banc

La rencontre Arsenal-Lens classée « à haut risque »