in

John Textor veut lever 300 millions d’euros à Lyon

Selon le Financial Times, le propriétaire de l’Olympique Lyonnais, John Textor, espère lever 300 millions d’euros grâce à la vente d’actifs physiques et au recours au marché obligataire. Ces actifs physiques comprennent la nouvelle salle de spectacle de 16 000 places construite sur l’OL Vallée et l’équipe féminine lyonnaise OL Reign, basée aux États-Unis.

Dans une interview accordée à la publication financière, l’homme d’affaires américain a déclaré au FT qu’il « se séparait des actifs non essentiels pour se concentrer sur le football » et que l’OL avait été auparavant « beaucoup trop axé sur les actifs physiques ». Textor souhaite utiliser l’argent des ventes d’actifs pour investir dans le développement des jeunes, les académies et la réduction de la dette liée à son rachat des Gones pour 900 millions d’euros. Cette injection de fonds serait la bienvenue au Groupama Stadium après les difficultés rencontrées par le club pour recruter des joueurs lors de la fenêtre de transfert estivale en raison des restrictions imposées au club par la DNCG.

Textor a déjà commencé à vendre des actifs du club, notamment une participation majoritaire dans OL Féminin à la femme d’affaires américaine Michelle Kang. Cependant, cette transaction doit encore être approuvée par les autorités françaises. L’obligation de 300 millions d’euros obtenue avec l’aide de Goldman Sachs devrait servir à sécuriser le stade du club et à réorganiser les dettes de l’OL qui proviendraient d’une « douzaine de banques différentes ». Le propriétaire d’Eagle Football Group espère ainsi améliorer la santé financière du club septuple vainqueur de la Ligue 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gennaro Gattuso nommé nouvel entraîneur de l’Olympique de Marseille (officiel)

PSG : Nuno Mendes absent pour quatre mois