in

Une rivalité grandissante entre la Real Sociedad et l’Athletic de Bilbao : Urko González au cœur de la bataille

La rivalité entre la Real Sociedad et l’Athletic de Bilbao ne cesse de s’intensifier année après année. Les Leones ont toujours porté leur attention sur la cantera donostiarra, ce qui a alimenté cette rivalité historique entre les deux clubs basques.

Aujourd’hui, le club de Bilbao cherche à régénérer son effectif, injectant ainsi du sang neuf pour assurer son avenir. C’est là qu’entre en jeu le nom d’Urko González, qui a réussi cette année à faire partie de l’équipe première, selon todofichajes.

Ce joueur élancé évolue principalement en tant que milieu défensif, mais sa polyvalence lui permet également de jouer en tant que défenseur central. Cependant, il se heurte actuellement au problème de l’ombre de Zubimendi, qui est trop grande pour qu’il puisse avoir un rôle important dans les schémas de jeu d’Imanol. Cela jouerait en faveur de l’Athletic.

Cependant, si Zubimendi décidait finalement de tenter une nouvelle aventure en Premier League, cela donnerait plus de visibilité à Urko González, qui pourrait sinon être contraint de quitter le club.

Quoi qu’il en soit, avec un contrat en vigueur jusqu’en 2028 et une clause libératoire de 60M€, il semble que San Sebastián ne soit pas disposé à négocier son prix, ce qui pourrait nous réserver un autre feuilleton entre les deux clubs l’été prochain.

Il est indéniable que l’émergence d’Urko González suscite un vif intérêt dans le monde du football espagnol. Les supporters de la Real Sociedad et de l’Athletic de Bilbao sont impatients de voir comment cette situation se développera et quel sera le rôle de ce jeune talent prometteur dans la rivalité entre les deux clubs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mercato Lille: Tottenham Hotspur lorgne Jonathan David

Chelsea : Jonathan David de Lille dans le viseur des Blues

Gennaro Gattuso en pourparlers avec l’Olympique de Lyon pour prendre les rênes de l’équipe