in

Une nouvelle photo controversée de Rubiales fait surface

Le président de la Fédération espagnole de football, Luis Rubiales, continue de faire parler de lui après la publication d’une photo polémique. Sur cette image, on peut le voir porter Athenea del Castillo sur ses épaules lors de la célébration de la victoire de l’Espagne à la Coupe du Monde féminine.

Cela fait maintenant trois jours que l’Espagne a remporté le titre mondial grâce au superbe but d’Olga Carmona, et pourtant de nouvelles images controversées de Luis Rubiales continuent d’émerger pendant les festivités historiques des joueuses espagnoles.

Après avoir embrassé Jenni Hermoso lors de la cérémonie de remise des médailles, après s’être enlacé chaleureusement avec les joueuses et après son geste précédent en se touchant les parties intimes dans la loge présidentielle en présence de la Reine Letizia et de l’Infante Sofia, voici maintenant des photos du président de la RFEF portant une joueuse sur ses épaules.

Il s’agit d’Athenea del Castillo, joueuse du Real Madrid. Sur ces images, on peut voir Luis Rubiales porter l’attaquante sur ses épaules lors de la célébration de la victoire en Coupe du Monde. Ce geste, qui a été révélé aujourd’hui, risque d’aggraver encore plus la crise dans laquelle est plongé Rubiales, dont la position de président de la RFEF est plus que jamais menacée.

Cette nouvelle photo controversée soulève de nombreuses questions quant au comportement du président de la Fédération espagnole de football. Les critiques se demandent si de tels gestes sont appropriés pour un dirigeant sportif de son rang. La polémique grandissante pourrait avoir des conséquences importantes sur la carrière de Rubiales et sur la réputation de la Fédération espagnole de football.

Il est essentiel que les instances dirigeantes du football espagnol prennent des mesures rapides et appropriées pour résoudre cette crise. La transparence et la responsabilité doivent être les maîtres mots dans cette affaire. Les supporters et les joueurs méritent d’avoir confiance en leurs dirigeants et de savoir que les valeurs du sport sont respectées.

Il est également nécessaire de rappeler que le succès de l’équipe espagnole féminine lors de la Coupe du Monde est un événement historique qui devrait être célébré et honoré de manière appropriée. Les joueuses ont travaillé dur et ont démontré leur talent sur le terrain, et il est important de ne pas laisser les controverses entacher leur victoire bien méritée.

Il est impératif que la Fédération espagnole de football prenne des mesures pour résoudre cette crise et pour restaurer la confiance dans le leadership de Luis Rubiales. Les joueurs, les supporters et l’ensemble de la communauté sportive méritent des dirigeants exemplaires qui agissent avec intégrité et respectent les valeurs du sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cristiano Ronaldo pique une grosse colère malgré la qualification héroïque d’Al Nassr

Vinicius presse pour son transfert et le Real Madrid l’étudie pour 2024