in

Des bannières accusatrices près du stade de Lorient : Benjamin Mendy, Achraf Hakimi et Wissam Ben Yedder visés par des allégations de crimes sexuels

Lefootenbref.com

Des bannières accusatrices ont été affichées près du stade de Lorient avant le premier match à domicile de la saison de Ligue 1 contre OGC Nice. Ces bannières pointent du doigt trois joueurs de Ligue 1, Benjamin Mendy, récemment recruté par Lorient, Achraf Hakimi, le latéral droit du Paris Saint-Germain, et Wissam Ben Yedder, attaquant de l’AS Monaco, qui ont tous été accusés de crimes sexuels. Selon Le Télégramme, les bannières ont été affichées sur les marches du Grand Théâtre de Lorient, à proximité du Stade du Moustoir où évoluent les Merlus.

“Que fait la justice ? B. Mendy, A. Hakimi, W. Ben Yedder. Pas d’oubli. Pas de pardon”, peut-on lire sur la bannière. Le média précise que le collectif à l’origine de ces bannières est encore inconnu et qu’elles ont été affichées vendredi soir. Benjamin Mendy a été acquitté de toutes les accusations de crimes sexuels le mois dernier par la Cour de la Couronne de Chester. Quelques jours seulement après le verdict, il a signé un contrat de deux ans avec le FC Lorient, faisant ainsi son retour en Ligue 1.

Quant à Achraf Hakimi, il a été accusé de viol par une femme de 24 ans en février dernier. L’international marocain a été inculpé plusieurs jours après les faits et une enquête est en cours. En ce qui concerne Wissam Ben Yedder, l’international français est également inculpé de viol, de tentative de viol et d’agression sexuelle.

Ces allégations de crimes sexuels portées contre ces joueurs de football sont extrêmement graves et nécessitent une enquête approfondie de la part des autorités compétentes. Il est important de rappeler que toutes les personnes accusées sont présumées innocentes jusqu’à preuve du contraire. La justice doit suivre son cours et garantir un procès équitable pour toutes les parties concernées.

Cependant, il convient de souligner que les accusations de crimes sexuels sont des affaires délicates qui nécessitent une approche prudente et respectueuse de la présomption d’innocence. Les médias et le public doivent éviter de porter des jugements hâtifs avant que toutes les preuves ne soient examinées de manière approfondie et que les procédures légales ne soient respectées.

Il est également crucial de rappeler que les allégations de crimes sexuels peuvent avoir des conséquences dévastatrices pour toutes les personnes impliquées, y compris les plaignants et les accusés. Il est essentiel de veiller à ce que les victimes présumées soient soutenues et écoutées, tout en garantissant que les droits des accusés soient respectés.

Dans l’intérêt de la justice et de la transparence, il est primordial que les enquêtes sur ces allégations soient menées de manière exhaustive et impartiale. Les autorités compétentes doivent s’assurer que toutes les preuves sont examinées attentivement et que les procédures légales sont suivies rigoureusement.

Les allégations de crimes sexuels portées contre Benjamin Mendy, Achraf Hakimi et Wissam Ben Yedder sont très sérieuses et nécessitent une attention particulière de la part des autorités compétentes. Il est essentiel que la justice suive son cours et que toutes les parties concernées bénéficient d’un procès équitable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Karl Toko Ekambi

Karl Toko Ekambi rejoint l’Abha FC : un transfert lucratif pour l’OL

PSG : Marco Verratti veut devenir citoyen français

PSG – Man United et Bayern Munich en compétition pour Marco Verratti