in

Tchouameni s’impose en tant que titulaire indiscutable au Real Madrid

Le milieu de terrain français, Aurélien Tchouameni, a réussi à convaincre et à consolider sa place au sein du Real Madrid lors de sa deuxième année au club. Son excellente performance en pré-saison ainsi que sa prestation remarquable contre l’Athletic Bilbao ont été des arguments en sa faveur.

Tchouameni est de retour à son meilleur niveau. Après une première saison en dents de scie, au cours de laquelle il a perdu sa place dans le onze de départ, l’international français a redoublé d’efforts. Bien qu’il ait commencé discrètement contre le Milan AC, il s’est imposé comme l’un des meilleurs milieux de terrain madrilènes lors des matchs contre Manchester United et le FC Barcelone. Il a réalisé deux performances plus que remarquables, démontrant sa puissance physique et sa qualité technique avec le ballon aux pieds. L’absence de Tchouameni lors de la défaite contre la Juventus a été notable, avec une équipe madrilène déstabilisée et plus fragile, tandis que lors du premier match de championnat, l’équipe d’Ancelotti a retrouvé sa solidité. L’Athletic Bilbao a été complètement neutralisé, dépassé sur le plan physique, grâce à une nouvelle grande performance du numéro 18, qui a joué les 90 minutes du match.

À 23 ans, le Français est l’élément clé du milieu de terrain remanié du Real Madrid, où Kroos et Modric semblent destinés à un rôle plus secondaire. Ce milieu de terrain déborde de jeunesse, avec une moyenne d’âge de 22,4 ans, et Tchouameni joue le rôle d’un gardien autoritaire et infranchissable. Il est le partenaire idéal pour permettre à Valverde, Camavinga et Bellingham de se libérer offensivement et de causer des problèmes aux adversaires avec leurs accélérations qui se sont avérées dévastatrices à San Mamés. Parmi ces quatre joueurs, Aurélien est le seul qui ne semble pas avoir de remplaçant clairement défini. Il est vrai que Kroos et Ceballos semblent être les joueurs les mieux qualifiés pour assumer son rôle, mais leurs profils ne se rapprochent pas de la robustesse physique et de la solidité défensive qu’apporte le joueur international français au milieu de terrain.

Tchouameni était destiné à prendre de l’ampleur et à retrouver cette forme physique impressionnante qui lui a valu le titre de “joueur récupérant le plus de ballons en Europe” lorsqu’il évoluait à Monaco. Il s’est préparé intensivement à Los Angeles avec son préparateur physique, Fabrice Gautier, avec qui il travaille depuis l’âge de 17 ans, et les résultats sont là. Malgré la défaite contre le FC Barcelone en pré-saison, il a affiché des statistiques brillantes : 90% de précision dans les passes, deux passes décisives, trois dribbles réussis et 7 duels remportés sur 10. Ces chiffres, en particulier en ce qui concerne la précision des passes, sont remarquables avec un taux de réussite de 97% contre Manchester United et 94,4% contre l’Athletic Bilbao. Des statistiques à la hauteur de celles d’un des meilleurs joueurs du monde à son poste.

Son objectif pour cette deuxième année dans la capitale espagnole est clair : retrouver de bonnes sensations. Et pour l’instant, il est sur la bonne voie. Car lorsque Aurélien est à son meilleur niveau, le Real Madrid le ressent et progresse sur le terrain grâce à la stabilité qu’apporte le Français à l’équipe. En son absence, il manque quelque chose à l’équipe. La confiance du club en lui est intacte, surtout après son début de saison. Il a pris les devants lors de la pré-saison et on espère qu’il pourra cette année se consolider définitivement en tant que titulaire. Il semble avoir tiré les leçons de l’année dernière, devenant de plus en plus audacieux et apte à faire oublier l’ombre de Casemiro, parti il y a tout juste un an.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Neymar espère un retour à Barcelone en 2025

La décision cruciale du Barça concernant Dani Olmo