in

Lorient frappe fort et tient tête au PSG lors d’un match nul mémorable

Dans un affrontement mémorable au Parc des Princes, Lorient a réussi à tenir en échec le champion en titre Paris Saint-Germain, sous la direction de leur entraîneur Régis Le Bris. Grâce à une défense impressionnante, les joueurs de Lorient ont réussi à obtenir un match nul 0-0 contre une équipe du PSG qui avait pourtant aligné six nouvelles recrues dans son onze de départ. Ce résultat constitue seulement le deuxième match nul en onze ans entre ces deux équipes, et permet à Lorient de rester invaincu lors de ses quatre derniers matchs d’ouverture de la Ligue 1.

Le nouveau manager du PSG, Luis Enrique, a pris un risque en alignant six nouvelles recrues dès son premier match en charge de l’équipe. Et l’une d’entre elles aurait pu justifier ce choix dès le début, avec Gonçalo Ramos obligeant Yvon Mvogo à réaliser un arrêt décisif. Cependant, cela a été l’un des rares moments excitants pour les deux équipes lors des premiers échanges. Les hôtes ont dominé la possession comme prévu, mais se sont finalement heurtés à la défense impénétrable des visiteurs.

À ce stade, les supporters de Lorient, qui ont parcouru près de 1 000 km pour se rendre dans la capitale, auraient pu commencer à regretter leur voyage. Cependant, juste avant la mi-temps, le PSG a failli payer cher son manque de puissance offensive, lorsque Laurent Abergel a subtilisé le ballon à Vitinha et a tenté un tir rapide, frôlant le poteau extérieur alors que Gianluigi Donnarumma se précipitait pour couvrir sa ligne de but.

Les Parisiens ont intensifié leur jeu après la reprise, mettant les nerfs de Lorient à rude épreuve alors que Vitinha envoyait un tir enroulé sur la barre transversale. Il n’y aurait aucun répit pour l’équipe visiteuse, car le PSG continuait d’appuyer sur l’accélérateur, avec Carlos Soler et Ramos manquant chacun une occasion de la tête. Mais lorsque Fabián Ruiz, en tant que remplaçant, a vu son tir à bout portant bloqué en fin de match, l’issue de la rencontre était scellée pour les champions en titre, dont le manque d’efficacité offensive s’est avéré décisif ce soir-là.

Avec Kylian Mbappé regardant depuis les tribunes et de nombreux titulaires blessés, Luis Enrique peut être pardonné pour un début difficile lors de ses débuts en Ligue 1. Pendant ce temps, l’entraîneur visiteur Le Bris sera plus confiant que jamais de reproduire le départ fulgurant de la saison dernière.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Bayern battu par RB Leipzig grâce à un triplé de Dani Olmo

Real Madrid: Eder Militao blessé