in

Kylian Mbappé en apnée, PSG à court de souffle

Kylian Mbappé en apnée, PSG à court de souffle

Ah, le cas Mbappé ! On dirait bien que le PSG est en train de suffoquer à cause de lui. Apparemment, le club ne peut plus se permettre de dépenser beaucoup d’argent sur le marché des transferts tant qu’il n’arrive pas à vendre ce goleador français. Mais rassurez-vous, mes chers lecteurs, car le PSG ne manque pas d’imagination pour trouver des solutions extravagantes afin de donner à Luis Enrique les outils nécessaires pour se battre au plus haut niveau.

Laissez-moi vous dire que l’image de Kylian Mbappé s’entraînant en solitaire à Poissy, pendant que son contrat aspire l’argent des coffres du club parisien à travers diverses primes, est assez comique. On pourrait presque imaginer le pauvre Mbappé en train de souffler dans un billet de 50 euros pour essayer de gonfler les caisses du PSG. Mais blague à part, ces primes ont été cruciales sur le marché actuel pour empêcher Mbappé de partir vers d’autres horizons.

Et que dire de cette tentative du PSG de fractionner le paiement de Dembélé afin de ne pas violer les règles du Fair Play Financier ? Finalement, cela a coûté au club la somme de 50 millions d’euros. Une somme importante, d’autant plus qu’elle vient s’ajouter aux 40 millions dépensés pour Ekitiké, aux 60 millions (payés en plusieurs fois) pour Ugarte, aux 22 millions pour Lee Kang-in et aux 45 millions pour Lucas Hernández. Il est évident que le champion de la Ligue 1 devra vendre en août, et le départ de Mbappé pourrait permettre d’équilibrer toutes ces dépenses effectuées cet été.

Mais ne vous inquiétez pas, le PSG a déjà prévu d’autres renforts. Le prochain sur la liste est Gonçalo Ramos, et le club a trouvé une astuce similaire à celle qu’il avait utilisée en 2017 avec Mbappé. Le jeune attaquant portugais arrivera dans la capitale française sous forme de prêt, et le PSG devra effectuer un paiement l’année prochaine qui sera pris en compte pour l’exercice suivant. La seule incertitude concerne le montant du transfert : s’agira-t-il de 70 millions d’euros fixes, avec des variables difficiles à atteindre, ou de 65 millions plus 15 millions, ce qui atteindra de toute façon les 80 millions que le Benfica réclamait pour ce talentueux attaquant.

Le marché des transferts ne s’arrête pas là pour le PSG, mais pour pouvoir réaliser d’autres recrutements, tous offensifs, le club devra absolument se séparer de Kylian Mbappé s’il ne veut pas se retrouver dans une situation financière compliquée à cause du Fair Play Financier. L’équipe française espère débloquer cette situation avant la fin du mercato, mais il n’y a toujours aucune certitude que le Real Madrid frappera à la porte de Nasser Al Khelaïfi.

Les futurs objectifs du président et de Luis Campos, qui pourrait lui aussi quitter le navire en septembre en raison de sa relation tendue avec Al Khelaïfi, sont Randal Kolo Muani et Bradley Barcola. L’arrivée de Ramos est étroitement liée à celle du joueur de l’Eintracht Francfort, qui est actuellement une priorité pour la direction sportive. Quant à Barcola, l’ailier a déjà fait savoir au PSG qu’il souhaitait jouer à Paris, mais il reste à négocier un accord avec l’Olympique Lyonnais, qui a répété ces dernières semaines qu’il n’était pas à vendre.

Les comptes du PSG pourraient se compliquer si Kylian Mbappé reste une saison de plus. Le capitaine de l’équipe de France perçoit un salaire de 72 millions d’euros brut, et il lui reste 40 millions d’euros à recevoir au titre d’une prime de fidélité (qui sera versée le 1er septembre) et 60 millions d’euros sur les 180 convenus l’année dernière pour sa prolongation de contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Real Madrid reçoit une offre exceptionnelle pour jouer au Mexique avec Kylian Mbappé dans ses rangs

Dembélé propose un accord amiable en offrant un pourcentage de sa clause de résiliation de 25 millions d'euros au Barça

Le Barça évoque qualifie de transfert de Démbélé au PSG de “tromperie du joueur et de son agent”