in

L’avenir incertain de Kylian Mbappé provoque une inquiétude financière pour le PSG

L'avenir incertain de Kylian Mbappé provoque une inquiétude financière pour le PSG

Le Paris Saint-Germain  fait face à une situation délicate concernant l’avenir de son attaquant vedette, Kylian Mbappé. Selon le média britannique ‘The Athletic’, si le club parisien ne parvient pas à prolonger son contrat ou à le vendre avant qu’il ne devienne libre, cela pourrait entraîner une crise économique préoccupante pour le club.

La raison pour laquelle le PSG ne veut pas laisser partir Kylian Mbappé gratuitement est purement économique, en plus des enjeux sportifs. Le club souhaite montrer son autorité en affirmant que “aucun joueur n’est au-dessus du club”. Cette semaine est cruciale pour le PSG. En effet, le président du club, Nasser Al Khelaïfi, s’est entretenu avec le joueur français lors de la première séance d’entraînement sous les ordres de l’entraîneur Luis Enrique. Al Khelaïfi a donc clarifié publiquement la position du club concernant l’avenir de Mbappé. Pourtant, son avenir demeure incertain à ce jour, malgré ses déclarations répétées indiquant son intention de respecter son contrat actuel jusqu’en 2025 sans le renouveler.

Le cas Mbappé pourrait avoir de graves conséquences économiques pour les coffres du PSG. Selon les informations de The Athletic, divers investisseurs auraient alerté Al Khelaïfi sur les implications financières d’un départ gratuit de Mbappé. La situation serait particulièrement préoccupante en raison du montant astronomique du contrat qu’il a signé en mai 2022. De plus, le fait de ne pas percevoir d’argent provenant de son transfert, que le président souhaitait réaliser en juin 2024, pourrait mettre en péril les comptes du club lors du prochain exercice budgétaire.

Bien que le PSG ait réussi à passer avec succès le contrôle financier de l’UEFA lors de la saison écoulée, il est indéniable que le contrat de Mbappé continue de peser lourdement sur les dépenses du club de la capitale française. L’année précédente, il a perçu une prime de 100 millions d’euros, ainsi que 70 millions en prime de fidélité. Cette année, il a reçu 80 millions de prime de fidélité, en plus de son salaire, le plus élevé de l’équipe, qui dépasse les 70 millions d’euros bruts par saison.

L’incertitude entourant l’avenir de l’attaquant français a également un impact sur la planification du PSG. Selon The Athletic, le club se retrouve avec un déficit de 175 millions d’euros, qui pourrait être comblé si Kylian Mbappé venait à être vendu. Des recrues telles que Harry Kane ou Bernardo Silva, considérées comme des priorités par Luis Campos, sont en attente de voir l’issue d’un feuilleton qui dure depuis trop longtemps.

Le Qatar et le PSG ont fixé au joueur la date butoir du 31 juillet, jour où il devrait recevoir la moitié de sa prime de fidélité, soit 40 millions d’euros. Cette date coïncide avec l’expiration de la clause de renouvellement jusqu’en 2025, que Mbappé refuse d’activer. Al Khelaïfi a donné un ultimatum de dix jours au joueur lors de la présentation de Luis Enrique le 5 juillet pour qu’il prenne une décision définitive. Le président, qui a tenté de persuader le joueur de renouveler son contrat, n’hésitera pas à le mettre en vente si aucun signe positif ne se manifeste dans les prochains jours en faveur d’une prolongation de contrat.

Mots clés : PSG, Kylian Mbappé, situation économique, prolongation de contrat, vente, crise financière, investisseurs, dépenses, contrôle financier, planification, Qatari, ultimatum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Manchester United annonce officiellement l’arrivée d’André Onana

Real Madrid: Ancelotti se prononce sur le cas Kylian Mbappé

Real Madrid: Ancelotti se prononce sur le cas Kylian Mbappé