in

Mbappé et le PSG : une impasse contractuelle qui suscite l’agitation

L’avenir de Kylian Mbappé au sein du Paris Saint-Germain (PSG) est devenu un sujet brûlant qui a attiré l’attention des médias du monde entier. Alors que l’ultimatum lancé par le président du club, Nasser Al Khelaïfi, à Mbappé pour qu’il prenne une décision sur son avenir a expiré, les spéculations sur le futur du jeune prodige français continuent de croître.

Après avoir profité d’un mois de vacances bien méritées, Mbappé reviendra ce lundi pour passer des tests médicaux avant de rejoindre l’entraînement du PSG le lendemain. Cette période s’annonce cruciale pour le joueur qui devra faire face aux attentes du club et à la décision qu’il devra prendre concernant sa situation contractuelle.

Depuis sa lettre formelle annonçant son intention de ne pas renouveler son contrat jusqu’en 2025 datant du 12 juin dernier, le PSG a lancé plusieurs défis à Mbappé pour le pousser à prolonger son contrat, mais sans succès. Le joueur, déterminé à honorer sa dernière année de contrat et à recevoir la prime de fidélité de 80 millions d’euros, dont 40 millions seront versés le 31 juillet prochain, reste ferme dans sa décision.

Al Khelaïfi, lors de la présentation de l’entraîneur Luis Enrique le 5 juillet, a été catégorique : si Mbappé ne prolongeait pas, il serait vendu. Cependant, à l’approche de la date limite fixée par le président qatari, aucune décision n’a été prise et l’ultimatum semble avoir expiré.

La semaine à venir s’annonce donc agitée à Paris. Lors de l’entraînement du mardi, Al Khelaïfi sera présent et il ne serait pas surprenant qu’il ait une discussion avec Mbappé pour trouver une solution à cette impasse contractuelle. L’ambiance dans le club et l’inquiétude manifestée par Al Khelaïfi au sujet de cette situation laissent planer le doute sur une éventuelle résolution dans les jours à venir.

A LIRE AUSSI: Le Real Madrid en pôle position pour le transfert de Mbappé : Florentino Pérez joue sa stratégie gagnante

Mbappé, quant à lui, reste sur sa position, ne souhaitant pas changer son plan initial établi en juin dernier. Bien qu’il refuse de prolonger son contrat, le capitaine de l’équipe de France a l’intention de rester au PSG jusqu’en 2024. Il ne forcera pas son départ ni ne se déclarera en rébellion, car cela entraînerait la disparition de la prime de fidélité de 80 millions d’euros. Selon L’Équipe, les proches de Mbappé et le joueur lui-même ont eu des discussions avec Al Khelaïfi, témoignant ainsi de l’inquiétude manifestée par le président du club.

À moins d’un changement de situation dans les jours à venir, Mbappé devra donc faire partie de l’expédition du PSG qui se rendra au Japon samedi prochain pour la tournée asiatique de pré-saison. La position affichée par le Qatar et Al Khelaïfi est claire : en l’absence de volonté de prolongation de contrat, le club lui montrera la porte de sortie. Cependant, le dernier mot revient à Mbappé, qui détient un an de contrat et n’est pas obligé de partir.

RMC Sport se demande même si le PSG serait prêt à laisser sa star sur le banc pour exercer davantage de pression sur le joueur. Doha devra durcir le ton au cours de cette semaine, car le marché des transferts est “bloqué” en attendant une résolution concernant l’avenir de Mbappé. Le Qatar attend une réponse définitive, tandis que le talentueux joueur de Bondy conditionne son avenir au respect total du contrat qu’il a signé en mai 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le PSG fonce sur Dusan Vlahovic malgré les avertissements des ultras parisiens

Le PSG fonce sur Dusan Vlahovic malgré les avertissements des ultras parisiens

Lionel Messi échappe de justesse à un accident de voiture