in

Le PSG envisage la saison sans Mbappé

Le PSG envisage la saison sans Mbappé

Au fil des événements, l’avenir de Kylian Mbappé semble plus éloigné du PSG. Les dernières déclarations d’Al Khelaifi, ouvrant la porte de sortie s’il ne renouvelle pas dans un délai maximum de deux semaines et la polémique dans le vestiaire sur les déclarations du joueur dans France Football, ont été un ultimatum pour l’attaquant français et une démonstration que le club parisien est pressé de commencer à faire des signatures majeures.

Le nouvel entraîneur du PSG, Luis Enrique, a annoncé le début d’une nouvelle ère au sein de l’entité, une nouvelle étape loin des signatures galactiques et dans laquelle le mot “équipe” est avant tout. L’entraîneur asturien a également révélé, lors de ses débuts à Paris, qu’il avait déjà “les joueurs que nous essayons de signer”. Et c’est que, malgré la mise en scène d’Al Khelaifi et que le PSG exhorte Kylian Mbappé à prendre la parole pour “éviter la paralysie du club”, la direction sportive du PSG a déjà commencé à planifier la nouvelle équipe sans compter sur le crack de bondy.

Outre les signatures d’Ugarte, Asensio, Skriniar, Kang-In Lee et Lucas Hernández, Luis Campos et son équipe de travail sont en contact avec plusieurs joueurs qui impliqueront des opérations avec des dépenses plus élevées et qui combleraient le probable poste laissé vacant par le Français. Le PSG et Madrid sont très conscients de la décision de l’attaquant, mais de nombreuses autres équipes et aussi une poignée de footballeurs ont les deux yeux rivés sur l’affaire Mbappé. Des stars mondiales comme Harry Kane, Mané, Bernardo Silva, Vlahovic, Gonçalo Ramos, Álex Baena ou João Félix conditionnent leur avenir à celui de Mbappé. Presque tous sont sur la liste des signatures possibles du PSG et d’autres soumettent leur avenir à l’effet domino que Mbappé laisserait au Real Madrid.

A LIRE AUSSI: Mercato PSG : Paris ne veut plus de Kylian Mbappé

Et c’est que l’Affaire Mbappé a paralysé la moitié de l’Europe. Lorsqu’on interroge les agents sur la situation du marché des transferts, la plupart répondent par la même phrase : “Tout est à l’arrêt”. Et ils ajoutent une phrase qui explique mieux cette paralysie : “Dès que Mbappé décidera de son avenir, l’argent commencera à bouger.” Et c’est qu’à part le marché saoudien et quelques opérations spécifiques qui se dessinent depuis des mois, rares sont les transferts de fond qui se sont produits en Europe depuis le début de l’été.

L’Arabie saoudite verse des sommes importantes aux footballeurs qui décident de rejoindre leur ligue. Cependant, il paie à peine les transferts aux clubs d’origine de ces joueurs, à quelques exceptions près comme les 45 millions de Rúben Neves, les 23 de Koulibaly, les 18 d’Edouard Mendy, les 18 de Brozovic ou les 19 millions du Portugais Jota. Ainsi, l’Arabie saoudite a mené des opérations retentissantes pour l’entité des footballeurs, mais n’a injecté de l’argent dans des clubs européens que dans une poignée d’opérations. Le marché attend la décision de Mbappé…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top 10 des gardiens les plus chers du monde

Alexander Djiku va signer à Fenerbahçe

Alexander Djiku va signer à Fenerbahçe