in

La FIFA ordonne à Cardiff City de payer à Nantes la totalité des frais de 17 millions d’euros pour le transfert d’Emiliano Sala

La FIFA a ordonné à Cardiff City de payer la totalité des frais de transfert de 17 millions d’euros au FC Nantes pour la signature du défunt attaquant argentin Emiliano Sala, selon un rapport de L’Équipe.

Les Bluebirds sont engagés dans une querelle amère avec Les Canaris depuis plus de quatre ans au sujet de leur obligation de payer les frais de transfert d’un joueur qui n’a jamais joué pour eux. En janvier 2019, l’avion transportant Sala à Cardiff depuis Nantes en route pour achever son transfert vers le club gallois s’est écrasé dans la Manche, près de Guernesey.

Cardiff a déjà versé au FC Nantes un tiers des échéances du transfert. Maintenant, la FIFA a ordonné de payer les deux derniers versements d’une valeur de 11 millions d’euros. Cardiff a maintenant déposé une assignation auprès du tribunal de commerce de Nantes et demande 100 millions d’euros plus les intérêts en compensation des “pertes subies”, car ils pensent que Sala les a peut-être aidés à éviter la relégation en Championship.

Cardiff City a confirmé, dans un communiqué officiel, la nouvelle rapportée par L’Équipe. Bien que le club gallois mentionne que le directeur général du FC Nantes, Franck Kita, ainsi que deux agents de joueurs fortement liés à l’activité de transfert du club, ont été légalement inculpés des chefs d’exercice illégal de l’activité d’agent sportif, faux et usage de faux, usage abusif de d’actifs sociaux, le blanchiment d’évasion fiscale aggravée et le blanchiment d’argent organisé.

Cardiff City considère “qu’il aurait été plus juste que l’obligation de payer le FC Nantes soit reportée jusqu’à la conclusion des enquêtes de la police française et de la plainte du club contre le FC Nantes devant les tribunaux français”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mercato : Jamie Vardy a rejeté une offre de l'Arabie Saoudite

Mercato : Jamie Vardy a rejeté une offre de l’Arabie Saoudite

Un contrat de trois ans attend Seko Fofana à Al-Nassr

Un contrat de trois ans attend Seko Fofana à Al-Nassr