in

Quincy Promes: L’attaquant du Spartak Moscou condamné à 18 mois de prison

FILE PHOTO: Soccer Football - Europa League - Group C - Napoli v Spartak Moscow - Stadio Diego Armando Maradona, Naples, Italy - September 30, 2021 Spartak Moscow's Quincy Promes celebrates after the match REUTERS/Ciro De Luca/File Photo

L’attaquant international néerlandais du Spartak Moscou Quincy Promes, jugé pour avoir poignardé un cousin lors d’une fête familiale, a été condamné lundi, en son absence, à 18 mois de prison ferme par un tribunal d’Amsterdam.

Ce lundi, le joueur néerlandais de 31 ans Quincy Promes a été condamné à 18 mois de prison ferme par le tribunal d’Amsterdam pour avoir poignardé un cousin lors d’une fête familiale. Le joueur qui avait plaidé non coupable pour «tentative d’homicide involontaire», vit en Russie et n’assistait pas à ce procès.

L’aillier était accusé d’avoir frappé son cousin à une jambe lors d’une fête d’anniversaire en juillet 2020, alors qu’une altercation avait éclaté au sujet d’un soi-disant collier volé.

Le tribunal a expliqué avoir «pris en considération le fait que le suspect était un joueur professionnel et une personnalité publique au moment de prendre une décision exemplaire». «Le tribunal reproche également au suspect de ne pas avoir assumé ses responsabilités», a-t-il ajouté.

Le procureur, qui avait réclamé deux ans d’emprisonnement l’an passé, avait dû écarter les accusations de tentative de meurtre, faute de preuves.

L’enquête a été déclenchée après des écoutes téléphoniques dans le cadre d’une affaire distincte de trafic de drogue impliquant également Promes. Le joueur est ainsi également poursuivi depuis mai pour avoir importé plusieurs centaines de kilos de cocaïne, notamment via le port belge d’Anvers.

Promes, qui a inscrit sept buts en 50 sélections avec les Oranje, a disputé l’Euro en 2021 avec son équipe nationale, mais il n’a plus été rappelé depuis.

Le joueur, qui a percé à Twente avant de connaître un premier exil au Spartak Moscou (2014-2018), avait rejoint l’Ajax en 2019 en provenance du FC Séville. Il évoluait à Amsterdam au moment des faits. En raison de ses déboires judiciaires, il est ensuite reparti en 2021 en Russie, où il a notamment été désigné joueur de l’année en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

officiel: le Barça annonce la signature de Mikayil Faye

Mercato: Sofyan Amrabat rêve de jouer pour l’Atletico Madrid