in

PSG: Christophe Galtier éjecté de son fauteuil !

Mercato PSG : départ de Christophe Galter, pourquoi ça coince ?

Après une nouvelle saison difficile, marquée notamment par des éliminations précoces en Ligue des champions et en Coupe de France, le Paris Saint-Germain a été sacré champion de France pour la onzième fois de son histoire samedi soir, après son match nul concédé sur la pelouse. de Strasbourg (1-1), à l’occasion de la 37e journée de Ligue 1.

A la fin du match, Christophe Galtier, dont l’avenir se dit fortement menacé, s’est exprimé sur son avenir. Et visiblement, l’ancien entraîneur de l’OGC Nice entend bien conserver son poste, lui qui est encore lié au club de la capitale jusqu’en juin 2024.

Je sens, personnellement, que je mérite de continuer. Pour quelle raison ? Parce que j’ai tout donné dans cette saison, avec beaucoup d’énergie, a-t-il estimé. Nous avons su tenir le cap dans des moments très très difficiles, sur le plan personnel et professionnel. Vous ne m’avez pas épargné. Nous sommes champions, nous avons remporté le Trophée des Champions. Les saisons catastrophiques, c’est quand le PSG n’est pas champion. On n’a pas atteint l’objectif en Coupe de France et en Ligue des champions, mais c’était très compliqué. Oui je sens, personnellement, que je mérite de continuer. »

« Nous ne voulons plus de lui ! »

Une déclaration qui a eu le don d’irriter Daniel Riolo, qui n’a ni plus ni moins réclamé le départ du technicien de 54 ans. “Il pense vraiment qu’il peut rester ?” Mais est-ce une blague ? C’est incroyable qu’il dise ça, a lâché le célèbre éditorialiste sur les ondes de RMC. Il était mauvais. On ne veut plus de lui ! En plus il est marseillais il n’aurait jamais dû mettre les pieds à Paris, je n’arrive pas à croire qu’il dise ça. » Le message a le mérite d’être clair.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mauricio Pochettino à Chelsea, c’est officiel

Atletico Madrid-Real Sociedad: les compos officielles sont tombées