in

Le PSG est une poudrière : Verratti songe à partir

Selon ‘L’Équipe’, l’Italien réfléchit à son avenir à Paris, bien qu’il ait récemment renouvelé jusqu’en 2026. Les fans l’ont souligné cette semaine.

Le PSG se prépare pour une fin de saison mouvementée. Cette semaine, l’équipe parisienne a été contrainte d’intervenir après que Messi ne se soit pas entraîné lundi en raison d’un déplacement en Arabie saoudite sans autorisation du club.

A cela, il faut ajouter ses piètres résultats, consommant l’élimination en 8e de finale de la Ligue des champions en mars et avec un championnat de la ligue qu’il n’a pas encore assuré, et les possibles départs de l’Argentin, pratiquement confirmé, et de Verratti.

L’Italien, comme le rapporte L’Équipe, est dans une période de réflexion au cours de laquelle il envisage de quitter le PSG sur le prochain marché. Pointé du doigt par les ultras mercredi dernier, pointé du doigt lors du match nul contre le Bayern et, qui plus est, écœuré par la gestion interne du club, le milieu de terrain pourrait demander à Luis Campos de partir cet été, même si Nasser Al Khelaïfi, qui a déjà bloqué son possible départ contre Barcelone en 2017, le “forçant” à s’excuser sur la chaîne officielle du club, il n’est pas à la hauteur.

Le président considère que Verratti représente l’identité du PSG. Il a été l’une de ses premières recrues, en 2012, de Pescara et sa performance, bien qu’elle ait connu des hauts et des bas, a été à la hauteur des attentes. Cependant, il y a plusieurs conditions dans votre quotidien. Par exemple, votre hygiène de vie. Il est arrivé avec plusieurs kilos en trop après la Coupe du monde, un tournoi qu’il n’a pas disputé, et sa performance cette année a été l’une des plus irrégulières de mémoire dans la capitale française.

L’éventuel départ de Verratti n’a pas encore été évoqué à Paris, mais selon L’Équipe, Luis Campos pourrait ne pas s’opposer à la vente de l’Italien. Même ainsi, c’est le Qatar qui a le dernier mot, il ne semble donc pas facile pour lui de quitter la capitale française. Son salaire, 1,2 million d’euros brut par mois, et son récent renouvellement, jusqu’en 2026, sont deux obstacles pour tout club en Europe qui souhaite entreprendre sa constitution.

L’Arabie saoudite, qui fait une offre difficile pour de nombreux joueurs de haut niveau pour augmenter sa candidature à la Coupe du monde 2030, pourrait être l’un des rares pays à pouvoir assumer son salaire actuel. Le joueur, qui juge l’emploi et la pénalité salariale de Messi disproportionnés, se sent de plus en plus démotivé à Paris et son départ ne peut être exclu dans les mois à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mercato Bayern : Le Bayern offre 60 millions d’euros pour Kolo Muani

Mercato PSG : Neymar a pris la décision finale pour son futur