in

Trois personnes arrêtées pour des chants anti-gay présumés à Liverpool lors du match contre Chelsea

Trois hommes ont été arrêtés à la suite d’informations faisant état de chants homophobes présumés lors du match nul et vierge entre Liverpool et Chelsea à Anfield, a annoncé mardi la police de Merseyside.

Les hommes, âgés de 23, 37 et 49 ans, ont été arrêtés pour suspicion de “harcèlement intentionnel homophobe et détresse” lors du match de samedi, a indiqué la police dans un communiqué à Reuters.

Dans trois incidents distincts, deux arrestations ont eu lieu à l’extérieur du stade sur Anfield Road et une à l’intérieur du terrain, a-t-il ajouté.

“La police de Merseyside ne tolérera aucun crime de haine sous quelque forme que ce soit, et nous traduirons en justice toute personne jugée responsable d’avoir commis des chants offensants”, a déclaré le surintendant Paul Sutcliffe et le commandant du match pour le match.

“Dans ce cas, si les trois suspects sont inculpés et reconnus coupables de l’infraction, nous demanderons alors des ordonnances d’interdiction de football à leur encontre.”

Les arrestations surviennent deux semaines après que la Football Association a écrit à tous les clubs pour annoncer qu’un chant anti-gay qui a été utilisé pour cibler les joueurs et les supporters de Chelsea sera considéré comme une violation de leurs règles.

La FA a déclaré que ces chants peuvent avoir un “impact durable et dommageable” sur les personnes et les communautés au sein du jeu et doivent être arrêtés.

“Cette étape importante fait suite à la récente poursuite réussie d’un individu par le Crown Prosecution Service pour abus homophobe, spécifiquement lié au terme” Rent Boy “”, a déclaré la FA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mercato OL : Chelsea prépare une deuxième offre pour Malo Gusto

Lionel Messi rejette l’offre de prolongation de contrat du PSG et pourrait faire son retour à Barcelone