in

Mercato : Le Graët évoque l’avenir de Zidane

Même si la Coupe du monde démarre dans quelques jours, Didier Deschamps ne sait toujours pas ce que son avenir lui réserve. Son contrat expire en décembre prochain après la Coupe du monde. Noël Le Graët a déjà posé les conditions pour envisager le maintien de  Didier Deschamps  sur le banc des Bleus, sous réserve d’un bon résultat au Qatar.

Selon Le Graët, Deschamps  devrait continuer à la tête des Bleues. Au micro de Rothen s’enflamme sur RMC, le président de la FFF a d’ailleurs appuyé les propos tenus il y a quelques jours. « J’ai dit que s’il atteignait la demi-finale, la décision lui appartenait. S’il ne l’atteint pas, on discute », annonce Noël Le Graët.

Ce dernier s’est ensuite livré plus en détail sur l’avenir de Didier Deschamps : « Pourrait-il rester en poste même en cas d’élimination avant le dernier carré ? On ne sait jamais, quels sont les candidats, son envie, la mienne… Je ne serai jamais en porte-à-faux avec lui. On a des relations suffisamment saines pour en cas de débâcle discuter, les choses ne seraient évidemment pas les mêmes. Chacun a son idée, vous la vôtre, moi la mienne. »

Le président de la FFF a poursuivi : « Deschamps va arrêter ? Je ne crois pas. En tout cas, ce n’est pas mon souhait et c’est tout à fait clair. Moi, j’ai l’habitude de le recevoir à Guingamp quand il y a de grandes décisions à prendre et après l’Euro, la question pouvait se poser. On a passé une journée à parler de ça et on était en phase. Les joueurs l’aiment et ça, c’est l’important. »

Pas de contact avec Zidane

Enfin, Noël Le Graët a été interrogé sur de possibles contacts avec Zinédine Zidane pour la succession de Didier Deschamps. « Des contacts directs avec Zidane ? Non jamais, enfin je l’ai vu au Ballon d’or mais pas pour parler de l’équipe de France. Cela ne se fait pas, a-t-il d’abord expliqué avant de continuer sur sa lancée. On est dans un métier où tout se sait et donc vous ne pourrez pas aller voir quelqu’un que vous aimez beaucoup sans contrarier celui qui est en place.

Si Deschamps arrête, le candidat numéro 1 sera-t-il Zidane ? On verra. Zidane en a-t-il envie ? Je ne sais pas, je ne l’ai pas encore vu. C’est quand même quelqu’un qui a un palmarès assez au-dessus du lot. On ne peut pas parler de lui tant que quelqu’un est en place. » Verdict après la Coupe du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mercato : Chelsea ne signera pas Cristiano Ronaldo

Mercato PSG : Cristiano Ronaldo proche de prendre de l’avance sur Lionel Messi

FC Barcelone: une mauvaise nouvelle tombe pour le Barça