in

Algérie-Cameroun: un journaliste d’investigation lâche une nouvelle bombe

Le match Algérie-Cameroun disputé le 29 mars dernier (1-2,ap) n’a pas encore fini de faire couler beaucoup d’ancre et de salive.

Alors que le recours porté par le Fédération algérienne de football devant la commission d’arbitrage n’a pas produit les fruits escomptés(par de milliers de supporters algériens) le journaliste d’investigation français Romain Molina vient de lâcher une nouvelle bombe.

Comptant pour les qualifications du mondial 2022 au Qatar, le match retour entre l’Algérie et le Cameroun fini devant l’instance faitière du football mondial après le recours des fennecs qui n’aurait pas gain de cause. En effet, le journaliste français aurait lâché une bombe sur son témoignage.

« Tous ces gens qui ont donné de faux espoirs ont des comptes à rendre, à commencer par des gens importants du football algérien. La fédération algérienne a listé les erreurs d’arbitrage commises à ses yeux par Bakary Gassama, l’arbitre de gambien de la rencontre.  Mais ça, ça ne prouve pas une corruption. » a-t-il poursuivi, avant de conclure « Ce ne sont pas des erreurs d’arbitrage qui font rejouer un match.. Ils ont parlé d’un lourd dossier. Ils ont pris tous les Algériens pour des imbéciles » a lâché Romain Molina sur Twitter.

Un témoignage aurait fait l’effet d’une bombe en Algérie. Selon le confrère, les supporters algériens attendaient tous que le match soit rejouer alors que la Fédération algérienne n’était pas du tout capable de convaincre la FIFA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le Barça résilie le contrat du franco-marocain Kays Ruiz

Actu : Pep Guardiola flingue Patrice Evra