in

Bleus, course au Mondial: Mbappé au top, Lenglet en flop

La joie de l'attaquant du Paris Saint-Germain Kylian Mbappé, après son triplé contre Clermont, lors de la 31e journée de Ligue 1, le 9 avril 2022 au Stade Gabriel-Montpied ( AFP / THIERRY ZOCCOLAN )

A sept mois du Mondial-2022, Kylian Mbappé crève l’écran avec le Paris SG dans la lignée de ses performances avec l’équipe de France, une sélection qu’aimerait retrouver Ousmane Dembélé mais qui s’éloigne pour Clément Lenglet, son partenaire au Barça.

Mbappé en forme royale

Avec 5 buts et 4 passes décisives en six jours, Kylian Mbappé avance à un rythme de Ballon d’Or. Certes, Lorient, balayé au Parc (5-1), et Clermont Foot, écrasé en Auvergne (6-1) jouent le maintien, mais “Kyky” semble impossible à stopper en ce moment avec le Paris Saint-Germain.

Avec un but sur une remise habile de Lionel Messi, deux buts grâce à sa vitesse, un penalty provoqué et marqué par Neymar, le champion du monde a encore offert un récital samedi à Gabriel-Montpied.

La complicité tant attendue avec “Ney” (3 buts à Clermont) et Messi (trois passes décisives) était enfin huilée. “C’est dommage que ça n’arrive que maintenant”, a regretté Mbappé, évoquant “les circonstances”, les “évènements qui ont fait qu’on a été un peu retardés” dans l’éclosion de la fameuse “MNM”: les matches internationaux et les blessures du Brésilien, essentiellement.

Pas sûr que cette harmonie suffise à le faire rester à Paris à moins de trois mois de la fin de son contrat, le 30 juin.

Il ne battra peut-être pas le record d’Edison Cavani et ses 200 buts pour le PSG (Mbappé en est à 163), mais il a repris le trône de meilleur buteur de Ligue 1 avec 20 buts, classement qu’il a remporté les trois années passées.

. Bonne passe pour Dembélé…

Dimanche contre Levante (victoire 3-2), Ousmane Dembélé a encore une fois servi une passe décisive parfaite du gauche pour la tête de son ami Pierre-Emerick Aubameyang (59e, 1-1), de quoi relancer une équipe du FC Barcelone mal embarquée. Avec ce onzième “assist” en Liga, Dembélé rejoint Karim Benzema en tête des meilleurs passeurs de la saison en Espagne, en ayant disputé treize matches de moins que l’avant-centre du Real Madrid (27 matches contre 14).

“Il a offert un centre en or qui a mené au premier but et a remis le Barça dans un match qui lui échappait. Indispensable”, a résumé le quotidien espagnol Marca après le match.

“Dembouz” n’a plus été appelé en équipe de France depuis sa grave blessure à l’Euro, mais rêve encore de faire partie de l’aventure au Qatar.

… mais pas pour Lenglet

Dans la même rencontre, son compatriote Clément Lenglet a concédé un pénalty quelques secondes à peine après son entrée en jeu.

Entré à la 81e minute à la place du vétéran Dani Alves, le défenseur central a immédiatement écrasé le pied de Dani Gomez et a provoqué le troisième pénalty du match pour les “Granotas” transformé par Gonzalo Melero… Une égalisation à 2-2 finalement effacée par la tête de Luuk de Jong dans le temps additionnel (90e+2) pour arracher la victoire.

“Il est passé tout près de ruiner le match du Barça sur sa première action. (…) Un mauvais jour au bureau”, a résumé Marca, dimanche soir. “Le Lenglet des pénaltys crédules de la saison dernière est de retour”, a tancé le journal catalan Mundo Deportivo.

Passé derrière Eric Garcia, Gerard Piqué, Ronald Araujo voire Oscar Mingueza dans la hiérarchie des défenseurs centraux du Barça, Lenglet n’a été titulaire que 8 fois en 19 matches disputés depuis le début de la saison. Convoqué pour la dernière fois chez les Bleus en novembre 2021, l’ex-Sévillan signe une saison en-deçà de ses standards en Catalogne et voit le Mondial s’éloigner jour après jour.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pays-Bas: Van Gaal est malade, mais rassure sur son état de santé

Le PSG pourrait être vendu après la Coupe du monde