in

Ligue 1: Lille écrase Lorient

Journée faste pour le Losc ! Quelques heures après avoir annoncé la signature d’Hatem Ben Arfa, Lille a battu Lorient (3-1) et s’est replacé dans la course aux places européennes, mercredi en match en retard de la 20e journée de L1.

En l’absence de leur entraîneur Jocelyn Gourvennec, à l’isolement après avoir été testé positif au Covid-19 mardi, les joueurs lillois ont facilement dominé des Bretons dépassés, notamment en première période, à l’image de leur gardien Paul Nardi.

A la demi-heure de jeu, les Dogues avaient déjà tué tout suspense en marquant trois fois par Isaac Lihadji (10e), Moritz Jenz contre son camp (19e) et Reinildo (30e). Sambou Soumano a réduit le score pour les Lorientais dans le temps additionnel (90e+2).

Trois jours après avoir ramené un nul valeureux de Marseille (1-1), où ils avaient joué à dix durant une heure, les Nordistes ont enregistré leur huitième succès de la saison et remontent à la huitième place avec 32 points, à seulement trois longueurs du quatrième, Strasbourg.

Les Merlus, qui n’ont plus gagné depuis quatre mois, ont enchaîné un 14e match sans victoire en championnat (5 nuls, 9 défaites) et restent bloqués à la place de barragiste (18e) avec 17 unités au compteur.

Après la présentation au maigre public de Ben Arfa et Edon Zhegrova, les deux recrues hivernales, le Losc a commencé la rencontre tambour battant en étouffant les Bretons.

Cette domination a rapidement payé puisque Lihadji a poussé au fond des filets un centre de Jonathan Bamba repoussé par Nardi sur son coéquipier Léo Pétrot (1-0, 10e). Puis sur un coup franc de Burak Yilmaz dévié par le mur, le portier morbihanais a détourné le ballon… sur Jenz, un autre joueur de son équipe qui a marqué contre son camp (2-0, 19e).

Sur un nouveau coup franc, tiré cette fois par Renato Sanches, Nardi a ensuite manqué sa sortie et a été devancé par Reinildo, qui a alourdi la marque de la tête (3-0, 30e).

Assommés, les Bretons n’ont réagi qu’après la pause: il a ainsi fallu attendre la 48e minute et une frappe de Terem Moffi captée en deux temps par Ivo Grbic pour voir la première occasion lorientaise. Peu après, c’est Vincent Le Goff qui a buté sur le gardien croate (54e). Finalement, le FCL a été récompensé de son abnégation par la réduction du score de Samano (3-1, 90e+2).

En seconde période, Lille s’est contenté de gérer son avantage, se procurant quelques situations comme ce tir de Jonathan David juste à côté (51e), et a pu faire tourner son effectif en vue du déplacement à Brest où la victoire sera encore impérative samedi pour rester dans le peloton des poursuivants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Mercato : Liverpool favori pour signer Renato Sanches

CAN 2021 : le Nigeria se qualifie sans tremblé