in

Six plus grosses bévues d’arbitres dans le football après la bourde d’un officiel à la CAN 2021

Être arbitre est peut-être l’un des emplois les moins glamour en raison du niveau d’examen minutieux auquel il est soumis, mais il y a eu plusieurs erreurs majeures au fil des ans qui ont sans aucun doute justifié des critiques.

L’arbitre de la Coupe d’Afrique des Nations Janny Sikazwe a choqué les téléspectateurs avec une bévue surréaliste lors de l’affrontement entre la Tunisie et le Mali mercredi.

Dans des scènes extraordinaires, l’officiel zambien a décidé de souffler la fin du match à la 85e minute, époustouflant les fans, les managers et les joueurs.

Il a rapidement réalisé son erreur et a relancé le match, mais a suscité l’indignation lorsqu’il a terminé le match trop tôt une fois de plus, sifflant 15 secondes avant la 90e minute et n’autorisant aucun temps d’arrêt.

Sans surprise, la gaffe embarrassante a suscité l’indignation de la Tunisie, qui était menée 1-0, avant que les deux équipes ne soient rappelées des vestiaires afin de terminer un match inoubliable.

Mais alors que la bévue de Sikazwe était certainement l’une des premières que nous ayons vue du genre, il n’est certainement pas le premier arbitre à prendre des décisions coûteuses et louches sur la grande scène.

Chamberlain ou Gibbs ?

L’arbitre anglais Andre Marriner est l’un des officiels les plus respectés de la Premier League, mais même lui s’est rendu coupable d’une erreur choquante une fois lors d’un derby londonien à enjeux élevés.

Lors d’un affrontement à Stamford Bridge entre Arsenal et Chelsea en 2014, la frappe d’Eden Hazard a été héroïquement repoussée par Alex Oxlade-Chamberlain dans un arrêt dont tout gardien aurait été fier.

Mais plutôt que d’expulser le Buffle, maintenant à Liverpool, il a donné à Kieran Gibbs ses ordres de marche pour une main imaginaire.

Les fans et les joueurs ont été stupéfaits lorsque l’arrière gauche a plaidé son innocence, mais Marriner n’a rien voulu dire.

Il s’est finalement rendu compte de son erreur et a été très vite contraint de s’excuser d’avoir confondu les deux joueurs d’Arsenal.

Le « but fantôme » de Lampard

La victoire 4-1 de l’Allemagne sur l’Angleterre lors de la Coupe du monde 2010 s’est soldée par une victoire dominante pour la Mannschaft, mais une erreur d’arbitrage a coûté à l’Angleterre un but crucial.

Les Three Lions étaient menés 2-1 mais ont eu l’élan lors des huitièmes de finale, alors que la frappe de Frank Lampard depuis le bord de la surface a touché le dessous de la barre transversale.

Il était clair que le ballon avait franchi la ligne, mais le gardien Manuel Neuer l’a saisi et l’arbitre Jorge Larrionda a validé le but, à l’incrédulité de presque tout le monde dans le stade.

L’Allemagne en a profité et a ensuite démoli l’Angleterre, qui estimait qu’il y avait eu une injustice massive alors qu’elle subissait une autre défaite célèbre contre ses rivaux.

Le président de la FIFA Sepp Blatter a été contraint de s’excuser auprès de la FA tandis que Larrionda, ainsi que les arbitres assistants Maurcio Espinosa et Pablo Fandino, ont été informés qu’ils n’arbitreraient plus aucun match de la compétition.

La main de Henri

La France était sur le point d’être éliminée des qualifications pour la Coupe du monde 2010 lorsque la légende d’Arsenal Thierry Henry a commis l’un des mains les plus dévastatrices de tous les temps.

La République d’Irlande menait la France 1-0 lors du match retour des barrages lorsqu’un Henry désespéré a contrôlé le coup franc de Florent Malouda avec sa main en prolongation.

Le Français l’a tapoté à nouveau juste pour s’en assurer avant de faire la passe à William Gallas pour le but tant attendu.

L’arbitre suédois Martin Hansson, cependant, a d’une manière ou d’une autre raté les deux touches et n’a prêté aucune attention aux appels irlandais, validant le but et mettant ainsi fin à leurs rêves de Coupe du monde.

La demande de revanche de l’Irlande a été rejetée, mais ils pourraient au moins trouver de la joie chez les Bleus qui subissent une Coupe du monde torride en Afrique du Sud entachée de querelles internes et d’une sortie choc en phase de groupes.

Triple carton jaune

L’arbitre Graham Poll a commis plusieurs erreurs graves lors de la Coupe du monde 2006 dans un match que l’Anglais ne vivra probablement jamais.

La Croatie a affronté l’Australie en phase de groupes lors d’un match nul 2-2 par ailleurs banal, mais la performance de Poll restera l’une des pires de tous les temps.

L’officiel a donné au Croate Josip Simunic son deuxième carton jaune du match à la 90e minute, mais a oublié d’expulser le défenseur.

Il a brandi un troisième carton jaune pour dissidence lorsque Simunic l’a poussé après le coup de sifflet final, avant de finalement penser à lui montrer un rouge.

L’Anglais a été renvoyé du tournoi immédiatement après les phases de groupes, la tête basse.

Chelsea contre Barcelone

Chelsea a été de toute évidence privé d’une victoire lors d’un tristement célèbre affrontement en demi-finale de la Ligue des champions 2009 avec Barcelone.

L’arbitre Tom Henning Ovrebo a pris un certain nombre de décisions choquantes, notamment en omettant d’attribuer plusieurs pénalités flagrantes qui auraient permis aux Blues de se qualifier pour la finale.

Sa prestation médiocre a exaspéré un certain nombre de joueurs de Chelsea, avant que l’attaquant Didier Drogba ne lance une diatribe grossière à la télévision en direct après le coup de sifflet final.

Après avoir vu les images de ses erreurs de jugement, l’arbitre norvégien a déclaré: “Je ne peux pas être fier de cette performance. C’était une main. Je l’ai jugée sur le terrain et je pense qu’il n’est pas intéressant de savoir ce que je pense de ces actions une fois jugées.

« J’étais responsable des décisions qui ont été prises et nous pouvons affirmer que, si j’en avais pris d’autres, peut-être que Chelsea se serait qualifié pour la finale. Nous ne saurons jamais.”

La main de Dieu

Aucune liste d’erreurs d’arbitrage n’est complète sans l’incident légendaire de la “main de Dieu” lors de la Coupe du monde 1986.

Avec le match de quart de finale à enjeux élevés entre l’Angleterre et l’Argentine à égalité à 0-0 en seconde période, le ballon est tombé en l’air entre Diego Maradona et le gardien Peter Shilton.

N’importe quel gardien de but se serait attendu à battre le petit attaquant vers le ballon en l’attrapant simplement, mais le capitaine argentin avait d’autres idées, créant un poing et frappant le ballon vers le but tout en donnant l’illusion d’une tête.

L’arbitre tunisien Ali Bennaceur a complètement raté l’incident et, après les protestations des joueurs anglais, a consulté son assistant, qui a validé le but .

L’Argentine a remporté le match 2-1, éliminant l’Angleterre d’une manière déchirante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La Caf suspend l’arbitre zambien Janny Sikazwe pour suspicion de corruption

Manchester United: Paul Pogba pourrait prolonger

Le PSG  en pôle position pour signer une superstar de Manchester United