in

PSG: Kylian Mbappé accusé d’avoir simulé une blessure face à Bruges

Remplacé en début de deuxième période à Bruges (1-1) mercredi, Kylian Mbappé souffre encore d’une blessure à la cheville.

Déjà accroché et malmené par Bruges avant la mi-temps, le Paris Saint-Germain n’a pas pu compter sur Kylian Mbappé en deuxième période.

L’attaquant français, gêné par des douleurs aux chevilles, s’est de nouveau blessé en Belgique.

Le Parisien a donc demandé le changement à la 51e minute, sous le regard méfiant de Jérôme Rothen.

En effet, le consultant de RMC pense que l’ancien Monégasque en a rajouté pour quitter la pelouse.

« La sortie de Mbappé ne vous a pas choqués ? Franchement, le premier coup qu’il prend en première période… Il prend un coup, OK, mais il n’y a pas de torsion. Il en rajoute un peu et en deuxième période, il y a un contact et derrière il demande tout de suite le changement, s’est étonné l’ex-milieu offensif. Moi je vais dire une chose. Mon sentiment, c’est qu’il aurait pu continuer, mais il en avait plein le cul de voir son équipe fonctionner comme ça. C’est ce que moi je pense. »

« Je ne lui en veux pas, c’est ce que dégage l’équipe autour de lui. Je pense qu’il en a eu ras-le-bol sur la première période et ça s’est senti en deuxième période quand il est sorti. En plus de ça, sur sa passe décisive, il était sur son côté préférentiel à gauche, alors qu’il n’a quasiment pas eu la possibilité de le faire parce que Neymar était planté là avec très peu de mobilité. On a vraiment senti qu’à ce poste de numéro 9, des fois il est sevré de ballons. Il fait des appels mais le ballon ne vient pas et ça lui a cassé les bonbons », a interprété Jérôme Rothen, qui s’attend à voir Kylian Mbappé réapparaître pour le choc de Ligue 1 face à l’Olympique Lyonnais dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Barcelone aurait un intérêt pour Charlie Patino

Manchester United : Cristiano Ronaldo déjà critiqué en Angleterre